Copy
INFOCRADI - FÉVRIER 2022
SOMMAIRE :
 
À vos casseroles, vos banderoles, vos chaudrons et vos klaxons, en février on se réchauffe le cœur et l’âme par la solidarité et la mobilisation. Que ce soit une grande mobilisation comme celle du 22 février prochain ou la démarche du CRADI sur le dossier du socio-professionnel, une chose est certaine, il y aura de l’action et de la place pour tout le monde!
On a donc pensé vous faire un infoCRADI qui survole les mobilisations à venir, mais aussi qui aborde les résultats ou le suivi de mobilisations en cours ou terminées.
Bonne lecture!
Marie-Noëlle Goulet-Beaudry
FRACA - Journée de grève du 22 février 2022
PROMESSES BRISÉES, COMMUNAUTAIRE FERMÉ!

 
Partout au Québec, le milieu communautaire participe aux quatre jours d’actions, de grèves et de fermetures rotatives du 21 au 24 février.
Du jamais vu au Québec.
Joignez-vous à ce grand mouvement historique!
 
À Montréal, des centaines de personnes ont déjà confirmé leur participation à l’action organisée par FRACA Montréal. Des groupes communautaires de tous les secteurs sont mobilisés et participeront à la campagne de diverses façons.
 
Rendez-vous mardi 22 février à 14 h au parc Émilie-Gamelin (métro Berri)
pour une manif-action.
14h15 – Mot de bienvenue et slogans
14h30 – Départ de la manif !

 
L’action devrait se terminer vers 15 h 30 et nous nous dirigeons ensemble vers le Centre St-Pierre qui nous accueillera chaleureusement afin de clôturer la journée. Breuvages chauds, espaces de détente, toilettes accessibles, etc.
Pour le transport adapté : 1212 rue Panet, vers 16 h.
Des interprètes en LSQ nous suivront tout au long.

Apportez vos pancartes et de quoi faire du bruit!

Inspirez-vous du slogan « Promesses brisées, communautaire fermé » et du visuel du « Carton rouge pour la CAQ ». Vous pouvez fabriquer des pancartes avec du carton rouge avec vos propres revendications. à Selon vous, pourquoi faut-il donner un carton rouge à la CAQ?

Pour plus de renseignements ou pour télécharger le matériel de mobilisation, cliquez ici


Le comité du CRADI gamme de services se rencontre mensuellement afin d’analyser et de comprendre celle-ci. De ses travaux sont issus un petit guide et une capsule vidéo en français et en anglais pour les personnes et familles. Ces outils vous seront présentés le 15 février lors d’une rencontre d’information en lien avec les services de jour du réseau de la santé et services sociaux. 
 
Lors de notre dernière réunion du comité, nous avons fait le point avec les représentantes des organismes communautaires au Comité régional de concertation DI-TSA afin de nous préparer à leur prochaine rencontre du 28 février qui aura pour seul sujet la gamme de services. Nous sommes à décortiquer et segmenter le contenu du document afin de faire ressortir les enjeux et points de discussions à avoir avec les 5 CIUSSS. 
 
La complexité administrative de la région de Montréal avec ses trois CIUSSS ayant une direction DI-TSA-DP et deux CIUSSS ayant une responsabilité de “1ère ligne” seulement, complexifie la compréhension et engendre plusieurs enjeux d’accès et de continuités de services pour les personnes. Nous vous tiendrons régulièrement au courant de la suite de nos travaux.
 
N’oubliez pas de mettre à votre agenda : rencontre de présentation de l’outil pour les familles et personnes qui font face à des changements dans la fréquentation de leurs activités de jour (centre de jour, atelier, plateau, stage…) 

 

Mardi 15 février de 8 h 30 à 10 h par Zoom
https://us02web.zoom.us/j/84841773705?pwd=QzcyNjlhUmpRNTkvMVpPT1JLVndmZz09
Aucune inscription nécessaire.


Bonne nouvelle! Considérant l'opposition des groupes et des regroupements à l'imposition d'une convention et d'un cadre de gestion PSOC sans consultation, le MSSS renouvellera la convention PSOC 2015-2018 par un addenda. Le recul du MSSS sur sa position représente une victoire pour tous les groupes dont nous pouvons être fiers.

La Coalition des Tables régionales d'organismes communautaires (CTROC) tâchera de maintenir une position ferme auprès du MSSS quant à nos revendications :
  • Des délais permettant la consultation des groupes communautaires de base;
  • Un échéancier de travail prévisible;
  • Pas de confidentialité des documents;
  • De réelles séances de travail qui permettent la négociation.
Source : PSOC
Pour lire l'infolettre complète, cliquez ici
 

Comme vous le savez, le 14 janvier dernier, le MSSS faisait descendre une directive, la directive 047, à tous ces CISSS et CIUSSS qui recommandait de réduire l’accès aux activités de jour à toutes les personnes hébergées en RI-RTF favorisant ainsi l’accès aux activités de jour pour les personnes vivant avec leur famille ou un proche. Après avoir pris connaissance de la situation, les choses ont déboulé assez rapidement. Une courte consultation des membres à laquelle la majorité des membres interpelés par la situation ont participé, trois rencontres avec la direction DI-TSA du CIUSSS Centre-Sud. C’est donc le 27 janvier dernier qu’on vous annonçait que le CIUSSS Centre-Sud allait permettre de nouveau aux personnes hébergées en RI-RTF de fréquenter leurs activités de jour dans les organismes communautaires de Montréal. Non seulement, les personnes allaient retourner dans vos organismes, mais cette petite victoire affirmait aussi votre autonomie au sens de l’ACA, votre autonomie et professionnalisme à gérer les risques pandémiques dans vos organismes et confirmait que les normes sanitaires qui vous encadrent sont suffisantes. Le 31 janvier, nous recevions les lettres du CIUSSS Centre-Sud adressées aux RI-RTF et aux personnes et proches qui confirmaient notre annonce du 27 janvier.
 

Suite au retour de vos membres dans vos activités de jour, une situation problématique a été vécue dans un organisme suite à une mauvaise gestion des cas dans une ressource d’hébergement. Retenant notre souffle, on a eu peur que cet incident annule notre travail et réaffirme la vision très imperméable de la directive 047. Mais non! Cet incident nous a plutôt de travailler avec la direction adjointe MVS du CIUSSS Centre-Sud sur la pertinence de réaffirmer le protocole d’isolement et la responsabilité des ressources d’hébergement d’aviser les milieux fréquentés par les personnes en isolement ou confirmées positives à la COVID et ce sans égard au statut vaccinal de la personne. Lettre que vous avez reçue le 7 février dernier.
 

Gagner une bataille ce n’est pas toujours gagner la guerre et donc nous sommes conscients du travail qui reste à faire pour compléter le dossier de la directive 047. Les personnes hébergées qui fréquentent des ressources de jour ne sont toujours pas de retour dans leurs activités de jour. Qu’en est-il de l'évaluation de leur état, de leurs besoins? Quelles activités sont mises sur pied et offertes par le CIUSSS pour soutenir les plans d’intervention? Surtout, qui s’assure que ces activités soient réellement mises en place dans les ressources d’hébergement?

Un combat à continuer et à suivre!


Depuis ce 7 février, il n’est plus possible de payer avec de l’argent comptant aux guichets des métros et nous le déplorons. Le milieu associatif a rappelé en haut lieu qu’il n’avait pas été consulté avant qu’on opère ce genre de transition et ce, malgré le fait que l’impact négatif serait important pour les personnes vivant avec une DI / TSA. À l’instar de la TROVEP, le CRADI et près de 70 organismes montréalais ont dénoncé et interpellé les membres du conseil d’administration de la STM, malheureusement sans effet. Nous espérons que ce petit rapport de force nous permettra de maintenir, le plus longtemps possible les mesures d'accommodement pour nos personnes.

Notez qu’il est toujours possible de payer comptant chez les partenaires de vente et aux distributrices automatiques dans les édicules. Les agents de stations peuvent et même doivent soutenir les personnes qui auraient de la difficulté à faire une transaction en argent comptant aux distributrices.

De l’argent pour le logement social maintenant !!!

Non à la privatisation de l’aide au logement!

Les crises du logement s’aggravent partout au Québec. Il manque de logements dans la majorité des régions. Plus de 244 000 ménages locataires du Québec vivent dans un logement trop petit, trop cher ou en mauvais état. Les hausses de loyer abusives et les évictions sont devenues le quotidien d’un trop grand nombre. Trouver un logement est devenu une quête impossible. Face à ces crises, plusieurs n’ont aucune alternative et sont à grand risque de se retrouver à la rue.

La réponse du gouvernement Legault est absolument inadéquate. Il sous-finance le logement social et préfère verser des subventions aux promoteurs privés pour construire des logements « abordables ». Mais on sait déjà que ceux-ci ne seront pas accessibles aux locataires à faible revenu.

Selon le FRAPRU, il n’y a que le logement social, autant sous forme de HLM que des coopératives et d’OSBL d’habitation, pour répondre aux besoins criants des locataires à faible et à modeste revenus et cela, à long terme. D’ailleurs, des milliers de logements sociaux sont prêts à être construits, mais sont toujours en attente d’un financement suffisant. C’est inacceptable!

Le FRAPRU et ses membres réclament des investissements massifs dans le programme AccèsLogis pour livrer immédiatement les 7000 logements sociaux toujours pas livrés et, dès le prochain budget, une nouvelle programmation pluriannuelle de 10 000 logements sociaux par année.    

Joignez-vous au FRAPRU et à ses membres,
lors des actions régionales débutant le 12 février 2022!

Pour tout savoir sur l'évènement, cliquez ici

Le COSME et le RQ-ACA lancent au gouvernement un appel urgent à inclure les organismes communautaires dans les secteurs prioritaires de l’Opération main-d’œuvre et dans le programme de bourses Perspective Québec. Pour appuyer: 
Lettre type à envoyer aux ministres

Signer la pétition pour que la technique de travail social soit incluse dans la liste de programmes admissibles.
Comme vous le savez, La Presse a publié un dossier qui abordait les enjeux d’itinérance de personnes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme sous curatelle publique. Suite à ce dossier, le CRADI a contacté ses collègues des regroupements en itinérance et en santé mentale pour réfléchir ensemble cette problématique. De plus, nous avons rencontré la direction DI-TSA du CIUSSS Centre-Sud et sa direction adjointe aux MVS pour discuter de la problématique et tâter le terrain d’une collaboration du CIUSSS à une table de travail avec le communautaire. La direction nous a confirmé qu’elle mettrait à notre disposition une personne relevant de la direction adjointe MVS et une personne relevant de la direction adjointe 1ère, 2e, 3e ligne. Nous sommes maintenant à travailler avec les autres regroupements sectoriels (santé mentale et itinérance) pour identifier les bons organismes communautaires pour construire cette table de travail.

 

En duplex avec la création de la table de travail, nous entrerons en communication avec le bureau du Curateur pour amorcer un dialogue entre les organismes DI-TSA de Montréal et le Curateur afin de mieux comprendre son rôle et l’exercice de son rôle et aussi permettre aux organismes de discuter de la façon dont le communautaire peut aider le Curateur dans le suivi d’une population très vulnérable, souvent isolée et non-verbales. Nous tenons d’ailleurs à remercier Sans oublier le Sourire de nourrir nos réflexions en lien avec ce dossier.

Consultez l'article ici
NOUVELLES EN VRAC

Sondage de la cellule sur les camps de jour
et les activités estivales

 

Restez aux aguets, la cellule de crise sur les camps de jour et les activités estivales lancera ce printemps un sondage aux parents d’enfants en situation de handicap ou ayant des besoins nécessitant du support à l’intégration des camps de jour réguliers ou la fréquentation des camps spécialisés de jour ou de séjour.
 

Le RIOCM a tenu, le 7 février dernier, une conférence de presse pour témoigner de la situation critique des organismes communautaires en santé et services sociaux de Montréal.

Au côté de Marie-Andrée Painchaud-Mathieu coordonnatrice au RIOCM, les trois partis de l’opposition, représentés par Frantz Benjamin, député de Viau pour le Parti libéral du Québec, Vincent Marissal, député de Rosemont pour Québec solidaire, ainsi que Paul Saint-Pierre Plamondon, chef du Parti québécois, ont appuyé d’une seule voix notre revendication : rehausser de 100 millions $ le financement de base des 531 organismes montréalais  en santé et services sociaux via le Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC


Source : RIOCM

Communiqué de presse et conférence
Le RIOCM vient de déposer un mémoire au ministre des Finances du Québec dans le cadre des consultations prébudgétaires 2022-2023. Il juge qu’il est urgent que le gouvernement passe de la parole aux actes en assurant un financement stable et adéquat aux organismes communautaires de Montréal. Pour ce faire, une somme supplémentaire récurrente de 100 M$ doit être réservée, dès le prochain budget, pour le financement à la mission globale des organismes communautaires financés au PSOC à Montréal.
Pour lire le mémoire, cliquez ici
Fiscalité PH : Guide des mesures fiscales 2021 de l'OPHQ
Suivez le guide!
 

Avec la saison des impôts qui arrive bientôt, on se réjouira certainement de l’arrivée des nouveaux guides sur les mesures fiscales provinciales et fédérales de l’OPHQ

Au chapitre des changements, notons un haussement du plafond pour Crédit d’impôt pour frais de garde d’enfants. N’oubliez pas qu’en raison de la création du ​​Crédit d’impôt pour personne aidante, le Crédit d’impôt pour relève bénévole et le Crédit d’impôt pour répit à un aidant naturel sont abolis et ce, depuis janvier 2021.

Sur le plan fédéral depuis 2021, vous savez peut-être que les psychologues peuvent maintenant attester des limitations des “fonctions mentales nécessaires aux activités de la vie courante” et compléter ainsi le Certificat pour le crédit d’impôt pour personnes handicapées (T2201) nécessaire pour obtenir notamment le crédit non remboursable pour personnes handicapées. Vous pouvez en faire la demande en tout temps.
Partagez sur Facebook Partagez sur Facebook
Envoyez par courriel Envoyez par courriel
CRADI - Comité régional pour l'autisme et la déficience intellectuelle
6365, rue de Saint-Vallier
Montréal, QC  H2S 2P6

Pour vous désinscrire de cette liste, cliquez ici.