Vous souhaitez être informé(e) sur l'expérimentation animale. La lettre Recherche animale est faite pour vous.
Lettre d'information n°31 - Octobre 2015
Des progrès scientifiques et médicaux

Chaque mois nous vous proposons une liste de quelques uns des progrès de la recherche biomédicale mondiale en relation avec l'expérimentation animale.
  • Nanotubes de carbone, circuits organiques souples et optogénétique sur souris préparent la peau synthétique des prothèses de demain. 
  • Un implant à deux compartiments qui répare l'os et le cartilage d'une articulation chez l'animal, va être étudié chez l'humain.
  • Des études chez la souris mettent en évidence une nouvelle cible pour la recherche d'un contraceptif masculin réversible : la calcineurine.
  • Les prix Nobel 2015 récompensent la découverte de l'artémisinine, un antipaludéen qui sauve des millions de vies. Son activité avait été montrée chez la souris. 
  • Un nouveau vaccin contre le SIDA anti-protéine d'accrochage, efficace chez le singe va être testé chez l'humain. 
  • Des études chez le nourrisson et chez la souris découvrent que 4 types de bactéries intestinales protègent contre l'asthme.
  • Un film antimicrobien utilisable sur les implants (prothèses, pacemakers) et mis au point par l'Inserm, va être testé chez le rat.
Le microbiote : une biologie à découvrir

De plus en plus de travaux de recherche mettent en évidence les relations entre notre corps et le microbiote, nom donné aux micro-organismes qui vivent à son contact.

Que ce soit dans : l'influence du microbiote sur notre santé apparaît de plus en plus étendue.

Les études sur animaux axéniques (sans microbiote) ou non sont au centre des recherches dans ce domaine.
 
Bien-être animal : où en est la Pharma suisse?

L'industrie pharmaceutique suisse a publié son rapport annuel sur la protection des animaux. C'est le cinquième.

Elle y explique comment les conditions des animaux utilisés en recherche ont été améliorées pendant l'année couverte :
  • programmes de recherche 3R ;
  • réglementations et normes internationales ;
  • formation ;
  • sous-traitance ;
  • audits et inspections ;
  • validation de méthodes alternatives ;
  • information et dialogue.
La recherche animale britannique en route vers la transparence

Quatre-vingt cinq établissements et entreprises signataires du concordat britannique pour la transparence en recherche animale lancé en mai 2014, ont contribué au premier rapport annuel.

Les engagements du concordat sont de :
  • clarifier l'information sur des conditions de l'utilisation des animaux en recherche;
  • communiquer davantage avec les médias et le public ;
  • créer des opportunités d'échange avec le public.
Le rapport présente les actions et les progrès sur ces différents points. 
 
Twitter
Twitter Account not yet Authorized
Copyright ©GIRCOR, Tous droits réservés

Notre adresse : Gircor - BEA Inserm Faculté de médecine Pitié Salpêtrière - 91 boulevard de l'Hôpital - 75634 PARIS Cedex 13 - France
Vous avez une question ? Cliquez sur répondre ou envoyez un tweet via : @recherche_animale

Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lette d'information désabonnez-vous