Copy
Le carnet de bord de Votre Nom autour du Monde
"Allez... Couateur*"
La nouvelle n’a pas pu vous échapper ce week-end. Samedi, en fin d’après-midi, Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets a franchi l’équateur, et planté son étrave vers les latitudes sud. Une bonne chose de faite après un épisode très noir au passage de la zone de convergence intertropicale, qui n’a eu de cesse de s’étaler. Allez le pot-pourri, c’est fini  ! Place désormais à la grande descente de l’Atlantique qui conduit tout droit, ou presque, aux portes du Grand Sud.
Ouf, ça c’est fait ! Le passage de la ligne imaginaire, qui coupe la terre en deux, a sonné comme un soulagement pour Bertrand de Broc dont les nerfs ont été mis à très rude épreuve, et dont les espoirs d’en sortir ont dû plusieurs fois être ravalés. Tous les efforts et les milles repris sur le reste de la flotte se sont envolés en fumée dans les nuages intraitables de cette zone incertaine.
Au 16è jour de course, Bertrand de Broc voit son retard faire le grand écart.  Alors qu'il était revenu à 8 milles dans le tableau arrière de Cali (Arnaud Boissières) vendredi, il affiche à présent, en 12è position, un débours de 110 milles. La note est salée. Pour autant, cela semble si peu au regard de la chance qu’il a de poursuivre sa route sur les chemins du tour du monde. Le triste, et très injuste accident, une collision avec une improbable bouée dérivant au beau milieu des océans qui en a soudainement écarté Vincent Riou sur PRB -  impuissant devant un tel coup du sort - rappelle combien le tour du monde par les mers reste un immense pari.
Depuis le passage de l'équateur, vécu comme une vraie délivrance, Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets plonge plein sud. Après être passé très près des îles Fernando de Noronha, dont l'évocation suffit pour s'évader, avoir doublé la latitude de Recife, il progresse ce midi à plus de 12 noeuds au large des côtes brésiliennes. Décalé de près de 200 milles à l'ouest de Tanguy de Lamotte, il pourrait à présent bénéficier de sa position pour allonger la foulée face au skipper d'Initiatives Coeur, avec lequel il joue à cache-cache depuis plusieurs classements.
La descente de l'Atlantique, réputée pour les conditions de navigation idylliques qu'elle favorise, ne s'annonce pas moins très stratégique et ouverte aux options. L'anticyclone qui oblige actuellement la tête de flotte à la contourner n'a pas fini de réserver quelques surprises. Déjà en tête, les attaques fusent entre Armel Le Cléac'h et ses poursuivants… Quant à Jean Le Cam, il revient comme une flèche sur le skipper britannique Mike Golding. C'est dire si le terrain de jeu reste ouvert. D'un petit groupe à l'autre, des courses dans la course n'ont pas fini de pimenter la progression vers les Quarantièmes rugissants. Pointé à 8° de latitude sud ce lundi matin, Bertrand peut espérer sur les opportunités qui voudront bien se présenter devant son étrave pour combler, d'ici là, le terrain concédé face à ses plus proches concurrents : Tanguy, Cali et Bubi** qui ouvre la marche du peloton de l'arrière de 200 milles.
 
Quarantièmes rugissants : zone de l'hémisphère sud, entre 40 et 50° de latitude sud, où les vents sont particulièrement violents.
**Tanguy Delammote, Arnaud Boissière et Javier Bubi Senso.
----
 
L’équateur à plusieurs…
Il avait une saveur particulière ce passage de l’équateur. Non seulement, parce qu’il s’est fait longtemps désiré dans les méandres du pot au noir. Mais aussi parce qu’il constitue une étape très symbolique dans le tour du monde du bateau aux milliers de noms. Son capitaine solitaire avait donc à cœur de marquer le coup, et c’est une jolie carte postale qu’il nous envoie des grands espaces liquides baignés de soleil tropical au large du Brésil. Pour ne rien gâcher, il a aussi laissé l'incontournable petit badge noir à Neptune, qui aime à se faire gâter par les navigateurs qui croise la latitude zéro. Gageons que le dieu de océans appréciera ce beau geste, et ce pin's très en vogue en guise d'offrande !
"Le pot au noir est derrière, et ça c'est une bonne nouvelle! La peluche a assisté en direct au passage de l'équateur. Le badge a été laissé sur place, VNAM laisse sa petite empreinte à l'équateur... Biodégradable, bien sûr ! C'est aussi de la part de toute mon équipe... Bon weekend." Bertrand

----

Dernière minute, message de Bertrand :

Coucou

Quelques petites nouvelles de nos alizés du sud est. C'est humide, chargé de sel, et le vent se balade de 15 à 25 nds .
Dans le bateau tout est chargé à gauche, le maximum de poids au vent ainsi que le ballast central babord. Tout ça pour donner de la puissance et passer à travers les vagues. L'espace de vie est limité car s'exposer trop au soleil est agréable mais brûle vite. C'est donc entre l'entrée, la table à carte et les manoeuvres sur le pont.
J'attaque la 3ème semaine. Côté bricole, il y a toujours à faire, coté nouriture c'est bien rodé et c'est très correct. Niveau sommeil je dors bien.
Niveau classement : peut mieux faire. J'aimerais  pouvoir me rapprocher de mes concurrents avant le sud pour éviter des coups d'élastique à l'entrée des 40ème .
Comme je le savais, j'avais encore beaucoup de choses à apprendre sur la marche du bateau. Je découvre tous les jours des petits détails de réglage qui me font aller plus vite .
Coté hydro-générateur, il y a eu quelques petits soucis, qui sont maintenant résolus et tout marche maintenant très bien. Plus besoin du moteur pour bien charger les batteries...c'est confortable et surtout plus écolo.
Voilà quelques petites news du bord

BDB
* "Allez… Couateur !"… Merci à tous !
Toute l'équipe profite de ce carnet de bord pour vous remercier pour tous les encouragements qui se sont multipliés sur la page facebook au passage de l'équateur. Ce week-end, vous avez été très nombreux à adresser un message… Drôles ou attentionnés, vos soutiens, qui portent tous l'empreinte et l'enthousiasme de cette aventure collective, sont transmis à Bertrand. Ils constituent sans nul doute le meilleur des carburants pour entamer la descente vers les Quarantièmes avec courage et conviction. Nous avons donc choisi l'un d'eux pour titrer ce carnet de bord, qui ouvre sur un nouveau chapitre de la grande giration planétaire de Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets.

Et n'oublions pas aussi de remercier tous ceux qui ont oeuvré pour que le projet soit dignement représenté pendant 3 semaines aux Sables d'Olonne.
Les locaux des Sables d'Olonne : Jacques de TPrint qui nous a imprimé vos noms 24h sur 24, Jean-Luc Noirot, Guillaume Hauser, Le Canberra et son équipe, Le Marin Vendéen, 
Nos partenaires, qui ont alimenté le stand : Loïc Raison, Première Bulle, Le Pâté Hénaff, Guyader, Larnicol, Dominique Hébrard, Xavier Frissant, Blanc Brun, Imatique, Samm Trading
L'équipe bénévole : Hubert, Véronique, Eric, Armelle, Sylvie, Philippe, Charline, Baptiste, Annabel, Hélène, Martin, Etienne, Bertrand, Marick, Philippe et Caroline Prigent (et leurs filles), Georges et Jacqueline Keller et bien sûr Méla pour ses photos pleines de vie et Maëlle qui a assuré nos arrières à Ste Marine.
Les techniciens : Mino, Teem électronique, Yves, Olivier Bordeau, Marianne Moulec, Revolution Air et les équipes technique de Savéol, Cheminée Poujoulat, Bel, Macif, Energa, Safran et Maitre coq
Sans oublier l'organisation générale du Vendée Globe et Sémaf le villagiste.
follow on Twitter | friend on Facebook | forward to a friend 

Copyright © 2012 *|LIST:COMPANY|*, All rights reserved.

Email Marketing Powered by Mailchimp
Se désinscrire  | Mettre à jour mes préférences