Copy
A monthly update of news and events from the PSAC National Capital Region | Un bullétin mensuel de l'AFPC Région de la capitale nationale
PSAC NCR | AFPC RCN
(le français suit)

MONTHLY NEWSLETTER FROM LARRY ROUSSEAU, NCR REGIONAL EXECUTIVE VICE PRESIDENT

July 2014

 

BARGAINING: PSAC COMMITTED TO STRENGTHENING MEMBER RIGHTS AND DEFENDING PUBLIC SERVICES
 

Bargaining teams representing over 100,000 members in the major units met with Treasury Board last week for the first time and exchanged demands. Interestingly, although the government has been saying for months that it wants to change the sick leave system, it did not bring this proposal to the table, though it may still do so in the future.  As for PSAC, National President Robyn Benson says it best: “We will negotiate hard to enhance quality public services to improve the lives of all Canadians. And we’ll take a strong stand to achieve fair working conditions and decent living standards for our members.”

 

You can get the latest updates specific to your bargaining unit here. The next round of meetings between PSAC teams and Treasury Board are scheduled for early September.
 

 

TONY CLEMENT WRONG AGAIN: INDEPENDENT PBO SAYS SICK LEAVE DOESN'T COST EXTRA

 

Treasury Board president Tony Clement spent much time over the last year claiming that the negotiated sick leave system for public service workers is a financial drain and amounts to a $5.2 billion liability for taxpayers, which he further claims necessitates a new private insurance scheme. PSAC has always said that this is utter nonsense, given that sick days cannot be cashed out and that most of our members are not replaced when they are ill. And sure enough, the independent Parliamentary Budget Officer (PBO) issued a report this month confirming that sick leave doesn’t cost taxpayers extra.

 

This is, of course, just another example of Tony Clement being caught making up nonsense in order to justify his plan for a private insurance program that will only benefit the large corporation that wins the contract. Previously, Clement claimed that federal workers take 18.2 days of sick leave per year, which was disproven by an earlier PBO report, and he also suggested that public sector workers take more sick leave than private sector workers, which was disproven by a Statistics Canada report. Who can believe anything this guy says anymore?

 


PSAC FILES COMPLAINT OVER TREASURY BOARD SICK LEAVE TACTICS

 

The government is attempting to unilaterally put in place a Short Term Disability private insurance scheme even though its collective agreements with PSAC members provide for paid sick days. Moreover, the government is engaging in misleading communications to PSAC members by sending workplace e-mails that give the impression that a new insurance scheme is already in force. To put an end to this deliberate misinformation, we filed an unfair labour practice complaint earlier this month, and our allies at PIPSC have also filed their own complaint.
 

 

THE 2014 PEOPLE'S SOCIAL FORUM IS COMING! PSAC WILL COVER EXPENSES FOR MEMBERS

 

The 2014 Peoples’ Social Forum will be held in Ottawa on August 21-24 and I am inviting all PSAC members to attend. The Forum will bring together progressive civil society groups from across the country through hundreds of interesting workshops and talks, as well as a major rally on August 21. It represents a key part of PSAC’s campaign work ahead of the 2015 federal elections and, for this reason, it’s critical that we have as many PSAC members participating as possible. If you are able to attend, you can apply for PSAC funding. If approved, we will cover your leave without pay (as part of the Forum takes place during regular working hours) as well as your conference registration fee. Hope I see you there!
 

 

PSAC WINS AGAIN ON FAMILY ACCOMMODATION
 

I’ve written before about PSAC’s support for Fiona Johnstone’s landmark fight with the Canada Border Services Agency (CBSA) over family accommodation. Johnstone, a PSAC member, first filed her complaint in 2004 and the government spent the next decade fighting her common-sense request only to lose repeatedly. In 2010, the Canadian Human Rights Tribunal ruled that CBSA discriminated against her by denying her request for fixed shifts so she could reliably plan care for her newborn. The government appealed this decision but a Federal Court upheld the Tribunal’s decision in 2013. Undeterred, the government stubbornly appealed again but a Federal Appeals Court once more upheld the 2010 decision earlier this year. And after sitting on the decision for two months, the government finally announced it would not appeal this last decision to the Supreme Court.

 

This victory is a great example of how an individual PSAC member, supported by her union, can make a big difference, and it also represents a key legal precedent that over time will benefit many other Canadian families. One can’t help but wonder, though, how much public money the government—which loves to claim it supports Canadian families—spent fighting this long and pointless battle. 

 

FEDERAL COURT UPHOLDS PSAC ALTERNATION VICTORY

 

The Federal Court of Canada recently confirmed the PSAC’s April 2013 alternation victory by dismissing Treasury Board’s application. The court rejected Treasury Board’s argument that employees about to lose their jobs had limited rights when it comes to alternation. The PSAC successfully argued that Treasury Board’s view made no sense and directly violated the key WFAA objective of maximizing employment opportunities for affected employees.
 

 

FEDERAL PUBLIC SECTOR PENSIONS POST STRONG RETURNS

 

The Public Service Pension Investment Board (PSPIB) released its annual report this month and it concluded that the federal pension plan for federal public service workers posted strong returns of 16.3% for the last fiscal year. Moreover, the PSPIB found that the plan performed very well over the last 10 years despite the significant financial meltdown of 2008-2009. Remember this next time a right wing think tank says federal pensions are a drain on the economy. PSAC is committed to ensuring retirement security for its members and also supports strong retirement security for all through expansion of the Canada Pension Plan.
 

 

PSAC MEMBERS ATTEND WORLDPRIDE TORONTO 2014

 

In June, I joined a large contingent of PSAC members at the WorldPride Human Rights Conference in Toronto as part of a demonstration of our union’s continued and unwavering commitment to human rights and particularly queer and trans rights. The week of events, concluding with the Pride Parade, was a resounding success. You can check out a selection of pictures from the parade here.
 

 

FREE FILM SCREENING IN AYLMER: RIO 2 PRESENTED BY PSAC

 

Our summer film series continues with a Rio 2 (in French) at 7pm on August 16 at the Aylmer Cinema. Hope you can join us there with your friends and families and help make it a big success, like our screening of The Lego Movie earlier this month that attracted almost 600 people.  

 


Larry Rousseau
Larry Rousseau
Regional Executive Vice President
National Capital Region
Public Service Alliance of Canada


 
* * *


BULLETIN D’INFORMATION DE LARRY ROUSSEAU, VICE-PRÉSIDENT EXÉCUTIF RÉGIONAL DE L'AFPC-RCN

Juillet 2014
 


NÉGOCIATIONS: L'AFPC VEUT RENFORCER LES DROITS DE SES MEMBRES ET DÉFENDRE LES SERVICES PUBLICS
 

La semaine dernière, les équipes de négociation représentant plus de 100 000 membres relevant du Conseil du Trésor ont rencontré l’employeur pour la première fois. Les deux parties se sont échangé leurs propositions. Fait intéressant : bien que le gouvernement affirme depuis des mois qu’il veut changer le régime de congés de maladie, il n’a déposé aucune proposition à ce sujet. Il pourrait le faire plus tard, cependant. La position de l’AFPC? Laissons la parole à la présidente nationale Robyn Benson : « nous négocierons dur pour améliorer la qualité des services publics et, par le fait même, la vie de tous les Canadiens et Canadiennes. Et nous revendiquerons fermement des conditions de travail justes et un niveau de vie décent pour nos membres. »

Pour tout savoir sur les négos concernant votre unité, cliquez ici. Les prochaines séances de négociation entre l’AFPC et le Conseil du Trésor auront lieu en septembre.

 

 

TONY CLEMENT A TOUT FAUX, ENCORE : D'APRÈS LE DPB, LES CONGÉS DE MALADIE NE COÛTENT PRESQUE RIEN AU GOUVERNEMENT

 

L’an dernier, le président du Conseil du Trésor, Tony Clement, clamait sur tous les toits que le régime de congés de maladie des fonctionnaires fédéraux représente un passif de 5,2 milliards de dollars. Sa solution? Un régime d’invalidité administré par le privé. Étant donné que les congés de maladie ne sont pas monnayables et que la majorité de nos membres ne sont pas remplacés lorsqu’ils prennent de tels congés, c’est complètement insensé, dit l’AFPC. Par un heureux hasard, le directeur parlementaire du budget vient de confirmer dans un rapport que les congés de maladie ne coûtent presque rien au gouvernement.

 

Encore une fois, Tony Clement s’est fait prendre à raconter des balivernes pour justifier la mise en œuvre d’un régime d’assurance-invalidité qui ne profitera qu’à la compagnie qui décrochera ce contrat lucratif. Rappelons qu’il y a quelques mois, Clement avait affirmé que les fonctionnaires prenaient 18,2 jours de congé de maladie par année, une affirmation contredite aussitôt par un autre rapport du DPB. Et lorsqu’il a laissé entendre que les fonctionnaires prenaient plus de congés que les travailleurs du secteur privé, Statistique Canada a vite remis les pendules à l’heure. Comment peut-on lui faire confiance maintenant?

 

 

CONGÉS DE MALADIE : L'AFPC PORTE PLAINTE CONTRE LE CONSEIL DU TRÉSOR

 

Le gouvernement cherche à imposer un régime d’invalidité de courte durée, malgré les dispositions des conventions collectives sur les congés de maladie payés. Il donne aussi des informations erronées aux membres de l’AFPC en leur envoyant au travail des courriels qui laissent entendre que le nouveau régime d’invalidité est déjà en vigueur. Pour mettre fin à cette campagne délibérée de désinformation, nous avons déposé une plainte pour pratique déloyale de travail. L’IPFPC en a fait autant.

 


FORUM SOCIAL DES PEUPLES 2014: L'APFC PAIERA LES DÉPENSES DES MEMBRES

 

Le Forum social des peuples aura lieu à Ottawa du 21 au 24 août 2014 et j’invite tous les membres de l’AFPC à y participer. Cet événement rassemblera de nombreux groupes progressistes de la société civile. Il y aura des centaines d’ateliers, des assemblées ainsi qu’un grand rassemblement le 21 août. Le Forum social s’inscrit dans le train de mesures que nous entreprendrons d’ici les élections fédérales de 2015. Voilà pourquoi il est très important que le plus grand nombre possible de membres de l’AFPC y participent. Si vous pouvez y assister, faites une demande de financement. Si elle est approuvée, nous assumerons la perte de salaire que vous encourrez puisqu’une partie du Forum a lieu un jour ouvrable ainsi que les droits d’inscription. Au plaisir de vous y voir!
 

 

MESURES D’ADAPTATION LIÉES À LA SITUATION DE FAMILLE: L’AFPC GAGNE

 

Dans mon bulletin de février 2013, je vous faisais part de la victoire remportée par l’AFPC dans l’affaire Johnstone. En 2004, Fiona Johnstone, une membre de l’AFPC, a déposé une plainte contre son employeur, l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) pour discrimination liée à sa situation familiale. Après plusieurs revers, elle a finalement eu gain de cause devant le Tribunal canadien des droits de la personne : l’employeur aurait dû lui accorder des quarts de travail fixes pour qu’elle puisse s’occuper de son enfant. Le gouvernement a interjeté appel, mais en 2013, la Cour fédérale a maintenu la décision du Tribunal, ce qui n’a pas empêché le gouvernement de récidiver. Et au début de l’année, il a encore été débouté par la Cour d’appel fédérale. Après deux mois de tergiversations, le gouvernement a finalement déclaré qu’il ne renverrait pas cette décision à la Cour suprême.

 

Cette victoire illustre bien comment une membre de l’AFPC peut, avec le soutien de son syndicat, faire changer les choses. On a également créé un précédent dont profiteront d’autres familles canadiennes au fil du temps. Mais combien d’argent le gouvernement, qui se targue d’aider les familles canadiennes, a-t-il investi dans cette saga judiciaire et inutile? Comme il s’agit de deniers publics, on est en droit de se poser la question.
 

 

ÉCHANGE DE POSTES: L'AFPC A GAIN DE CAUSE EN COUR FÉDÉRALE

 

La Cour fédérale du Canada a récemment rejeté la requête de révision judiciaire déposée par le Conseil du Trésor (CT), confirmant ainsi la victoire de l’AFPC relativement à la politique d’échange de postes dans le cadre de l’Appendice sur le réaménagement des effectifs (ARE). La Cour a rejeté les arguments du CT, soutenant que les droits des employés visés par une perte imminente d’emploi étaient limités dans le cas d’échange de postes. L’AFPC a réussi à démontrer que la position du CT n’avait aucun sens et violait directement l’objectif clé de l’ARE, soit de maximiser les possibilités d’emploi des employés touchés.

 

 

ENCORE UN RENDEMENT SUPÉRIEUR POUR LA CAISSE DE RETRAITE DU FÉDÉRALE

 

Dans son rapport annuel, paru récemment, l’Office d’investissement des régimes de pensions du secteur public (OIRPSP) indique que le rendement de la caisse de retraite du fédéral était de 16,3 % pour l’exercice 2014. C’est le meilleur rendement en dix ans, et ce, malgré la crise financière de 2008-2009. Et lorsqu’un groupe d’influence de droite affirmera que les régimes de retraite fédéraux plombent l’économie, rappelez-vous des faits mis en évidence par l’Office. La sécurité de la retraite, pour ses membres et pour la population en général, est une des priorités de l’AFPC, voilà pourquoi elle préconise l’extension du Régime de pension du Canada.

 

 

DES MEMBRES DE L'AFPC PARTICIPENT À LA WORLDPRIDE 2014, À TORONTO

 

En juin, j’ai assisté à la Conférence WorldPride sur les droits de la personne, à Toronto, en compagnie de consœurs et confrères de l’AFPC. Notre participation témoigne de l’engagement indéfectible du syndicat envers les droits de la personne et, plus particulièrement, des droits des personnes queer et trans. La Conférence, qui durait une semaine et se terminait par le défilé de la Fierté, a été un véritable succès. Photos du défilé.
 


L'AFPC PRÉSENTE RIO 2 À AYLMER

 

Venez en grand nombre à la projection gratuite du film Rio 2 (en français) le 16 août à 19 h, au cinéma Aylmer. Invitez vos amis et vos familles et faisons de cette soirée un événement aussi mémorable que la projection de Le film Lego, plus tôt ce mois-ci, qui a attiré près de 600 personnes.

 


Larry Rousseau
Larry Rousseau
Vice-président exécutif régional
Région de la capitale nationale
Alliance de la Fonction publique du Canada



 
Copyright © 2014 PSAC-NCR | AFPC-RCN, All rights reserved.