Copy
Eau secours! Message mensuel de janvier 2016

 
Bulletin mensuel Eau Secours! - Janvier 2016

Nos vÅ“ux pour la nouvelle année 

Toute l’équipe de la coalition Eau Secours! vous souhaite une année 2016 pleine de santé pour votre famille et votre environnement. L’année 2015 a été celle de belles victoires citoyennes : l’arrêt de la fluoration à Richmond et La Prairie, les grandes manifestations pour la justice climatique en marge de la COP21, la fondation du grand Front commun pour la transition énergétique dans la foulée des évaluations environnementales stratégiques sur l’exploitation des hydrocarbures au Québec ainsi que la fin du règne des Conservateurs au fédéral qui permettra aux scientifiques canadiens de faire entendre leurs voix de nouveau en 2016. Finalement, le déversement massif d’eaux usées brutes à Montréal a permis de prendre conscience collectivement de l’importance de nos installations municipales de l’eau et de leur gestion par nos élus.

La nouvelle année apporte de nombreux défis pour tous ceux qui surveillent la qualité et la gestion de l’eau : surveillance de nos élus pour éviter des dérives et des surverses municipales, représentations pour que le Québec évite de tomber dans le piège des énergies fossiles et investisse dans les énergies propres en évitant les oléoducs et les projets de transport massif d’hydrocarbures qui posent un risque sérieux pour nos sources d’eau potable, changements de pratiques tant chez les individus que dans l’industrie, le commerce ou l’agriculture et dénonciation des accords commerciaux internationaux qui permettent aux compagnies de poursuivre des états ou des élus qui tentent de protéger l’environnement. Une chose est sûre, en 2016, nous avons encore et toujours pris la résolution d’informer et de sensibiliser la population, et de dénoncer les politiques et pratiques inacceptables et d’agir pour que l’eau soit mieux protégée! 

Bonne année!

Martine Chatelain
Présidente de la Coalition Eau Secours!
 

Dernière minute : La CMM s'oppose à l'Oléoduc Énergie Est

La nouvelle est tombée plus tôt dans la journée. Le maire de la ville de Montréal Denis Coderre, en sa qualité de président de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) a annoncé que la CMM s'opposait au projet Énergie Est de TransCanada. Cette nouvelle fait suite aux consultations publiques de l'automne dernier sur le projet d'oléoduc Énergie Est, les seules à avoir eu lieu au Québec à ce jour.
Eau Secours! est fière d'avoir présenté son mémoire lors de ces consultations publiques.
De très nombreux groupes dont plusieurs villes ont démontré comme Eau Secours! qu'ils ne voulaient pas de ce projet au Québec....Notre message a été entendu!
Félicitations à celles et ceux qui ont participé à ces consultations

Pour lire notre mémoire
Pour lire le communiqué de presse de la CMM 

Retour sur nos bonnes résolutions pour 2016


Les premiers jours de janvier sont généralement synonymes de bonnes résolutions. Eau Secours ne déroge pas à la tradition, mais y ajoute sa propre touche verte (ou plutôt bleue!), durant la première semaine de l’année 2016, nous vous avons suggéré quelques-unes de nos bonnes résolutions pour 2016.
 

Alors... Quelles sont vos résolutions environnementales cette année? Faites-nous-en part en nous laissant un commentaire sur notre page Facebook
 

Augmentation des tarif d'adhésions

 
L’année 2015 nous a plus que jamais montré que les luttes pour le maintien d’un environnement sain sont nombreuses et diversifiées. Alors que les actions ciblant la préservation d’une eau de qualité pour nos écosystèmes ainsi que pour tous nos citoyens devraient se multiplier, les ressources humaines comme financières, quant à elles, vont en diminuant. C’est dans ce contexte que la Coalition Eau Secours! a entrepris de réviser les montants des adhésions. L’argent ainsi recueilli contribuera à assurer le maintien des services aux citoyens et nous permettra de poursuivre notre travail. Pour en savoir plus, visiter la page consacrée aux adhésions sur notre site internet
 

Et pourquoi ne pas vous offrir une de nos conférences ou de nos formations? 

 
Il est temps de réserver votre place pour une formation ou conférence  cette année !  Peut-être vous demandez-vous quelle est la quantité d’eau nécessaire pour produire un kilo de viande ou une paire de jeans? Êtes-vous soucieux de réduire votre consommation d’eau au quotidien? Ou encore, peut-être, voudriez-vous disposer d’outils pour organiser et rendre plus efficace votre lutte citoyenne ? Nous avons la conférence ou la formation qui répondra à vos questions sur une saine gestion de l’eau. Tout en acquérant des nouvelles connaissances sur l’eau qui influenceront votre quotidien, vous contribuerez à financer nos activités et à atteindre nos objectifs de sensibilisation aux enjeux de l’eau.

Pour consulter l’ensemble de notre offre de formations et de conférences, cliquez ici.

N’hésitez pas à faire circuler cette offre dans vos réseaux!  

 

HYDROCARBURES

 

Dépôt de mémoires individuels au ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles dans le cadre des consultations sur les hydrocarbures : merci de nous avoir aidé à faire passer le message !

Le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles a procédé à une consultation publique sur les hydrocarbures, suite à la parution d’une partie des Évaluations environnementales stratégiques qu’il a commandées sur l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures à Anticosti, dans le golfe du Saint-Laurent, la Gaspésie et les basses terres du Saint-Laurent. Eau Secours! y a participé lors de la séance du 16 novembre dernier. Par la suite, nous avons sollicité votre aide afin que vous vous exprimiez sur ce dossier.
Afin de faciliter votre participation, nous vous avons proposé un mémoire type d’une page que vous pouviez modifier à votre guise ou déposer tel quel en y ajoutant votre nom. Plusieurs groupes, tels que le Réseau québécois des groupes écologistes et le Front commun pour la transition énergétique ont diffusé le mémoire type dans leurs réseaux. Cette action collective aura porté fruits : près de 50 personnes ont répondu à l’appel et déposé le mémoire sur le site du Ministère. Mentionnons aussi que certains citoyens, inspirés par cet élan, ont accompli un travail formidable de diffusions dans leurs réseaux, mais aussi dans la presse locale.
Merci à celles et ceux qui ont participé à cette action ! Votre appui est important pour que nos voix soient entendues !
 

Nouveaux délais

Le délai pour le dépôt de mémoires  a de nouveau été repoussé. L’étude analyse-avantages-coûts d’un éventuel développement des hydrocarbures à Anticosti n’a pas encore été publiée. Nous avons deux semaines suivant le dépôt de cette étude pour déposer un mémoire.
Si vous ne l’avez pas encore fait et que vous souhaitez vous impliquer dans cette action, suivez la marche à suivre ici. Si vous souhaitez écrire un texte de votre cru, vous pouvez vous inspirer des mémoires déjà déposés.

Grâce à vous, nous sommes assurés d’avoir été entendus! 
 

L’inversion du flux de la ligne 9 d’Enbridge : c’est parti !

Ces dernières semaines, la ligne 9 d’Enbridge aura fait beaucoup parler d’elle. Pour rappel, l’Office National de l’Énergie (ONÉ) a approuvé le renversement de la ligne 9 d’Enbridge et ainsi autorisé l’acheminement depuis décembre du pétrole de schiste de la formation de Bakken, dans l’ouest, jusqu’aux raffineries de Montréal. Depuis, différents gestes de protestation ont été posés :
  • Eau Secours! et 80 autres groupes ont cosigné une lettre envoyée au gouvernement fédéral afin de mettre fin à ce projet.
  • Différents groupes d’activistes ont interrompu momentanément le flux au sein de l’oléoduc.
  • Une jeune ontarienne, Rachel Thavenard a couru plus de 800 km, le long de la ligne 9, afin de soutenir la cause des Chippewas de la Thames qui poursuivent l’ONÉ en justice pour avoir permis l’inversion la ligne 9 d’Enbridge. Les Chippewas craignent pour la qualité de l’eau, de leurs terres, de l’air ainsi que leur qualité de vie. Le périple incroyable de Rachel, qui aura parcouru jusqu’à 50 km par jour, a pris fin ce 6 janvier 2016 lorsqu’elle est arrivée à destination : au terminal de la ligne 9 à Montréal-Est. Eau Secours! était là pour l’y accueillir et la féliciter pour cet exploit remarquable.

Rebondissements dans le dossier fluor 

Les résultats d’une étude de l’INSPQ sur l’état de santé buccodentaire des élèves du primaire 2012 - 2013, publiée le 14 décembre 2015, ont été accueillis avec beaucoup de joie à Trois-Rivières et ont quelque peu relancé le débat. Cette étude démontre en effet une nette amélioration de la santé des dents chez les élèves du primaire au Québec. L’état de santé buccodentaire des enfants s’améliore sans que le fluor ne soit en cause puisque, durant cette période, le nombre de municipalités fluorant l’eau a diminué considérablement passant de 17 % à 2,3 % de la population couverte au Québec.

Suite à la parution de ces résultats probants, Joan Hamel, co-porte-parole de la CTETS et membre d’Eau Secours!, a publié une lettre ouverte sur ce sujet.
Différentes réactions à cette lettre d’opinion :
Du côté de Châteauguay, les résultats du sondage de la ville sur la fluoration de l’eau potable ont été rendus publics. Environ 50 % de la population accepte le maintien de cette mesure, 20 % demande qu’elle soit abolie et 30 % demeure indécis. Ces résultats, tout en permettant de connaître l’avis général de la population sur la fluoration de l’eau à Châteauguay, ne sont d’aucune façon la démonstration de la connaissance qu’ont les citoyens sur les enjeux de la fluoration ni de la valeur de la fluoration comme mesure de santé publique.
 
Pour sa part, Natalie Simon (mairesse de Châteauguay) ne s’est pas encore prononcée sur la poursuite de cette pratique, « Il y a certaines informations que l’on ne peut pas obtenir auprès de la Santé publique, et c’est ce qui nous dérange Â», disait-elle au journal Le Soleil de Châteauguay le 12 janvier.

La Coalition Eau Secours! n’a cessé d’affirmer que cette mesure est nocive et qu’il est inconcevable d’utiliser l’eau comme vecteur pour imposer une médication à l’ensemble d’une population sans considérer l’âge, l’historique médical ou la dose absorbée par chaque citoyen. Eau Secours! demande des preuves concrètes de l’efficacité de la mesure et de la sécurité des fluorures (produits chimiques industriels toxiques étiquetés comme impropres à la consommation humaine). La coalition peut fournir tous les arguments scientifiques, éthiques, économiques, légaux et environnementaux pour justifier sa position exprimée dans la brochure « Pour une eau sans fluor Â».

Pour lire l’ensemble de notre communiqué de presse, c’est ici.
 

VERT MTL (Office de consultation publique de Montréal) : Consultations publiques sur la réduction de la dépendance montréalaise aux énergies fossiles  

Le 27 novembre dernier, à la veille de la COP21, Eau Secours! participait à la phase 1 de ces consultations publiques. Pour lire le rapport qui en a découlé, c’est par ici. Et le processus se poursuit. Le lundi 1er février aura lieu la soirée de reprise de cette consultation publique. Y seront abordés, entre autres, le bilan et les perspectives à la suite de la COP21. Ce sera aussi l’occasion pour l’Office de présenter les prochaines étapes de la consultation : plusieurs activités à venir dans le cadre du Marathon créatif et de l’audition des opinions.

Si vous aussi vous voulez donner votre avis et faire part de vos bonnes idées, vous pouvez également participer à cette consultation en ligne ici.
 

Hommage littéraire à la rivière des Mille-îles

Le 16 décembre dernier, Martine Chatelain, présidente d’Eau Secours, remettait à Claudine Lippé le premier prix d’un concours de poésie sur le thème de la rivière des Mille-ÃŽles, organisé par la Porteuse d’Eau Nancy Lange dans le cadre de son projet d’écriture « Je vous écris de mon quartier Â». La remise de ce prix a eu lieu à la Bibliothèque Germaine-Guèvremont à Laval. Près de 500 personnes auront participé à ce projet d’écriture destiné aux citoyens de Laval. 
 

Légende photo : de gauche à droite, Jeremy Laniel, libraire chez Carcajou et membre du jury, Yves Allaire, finaliste, Claudine Lippé, lauréate, Martine Chatelain, présidente de la Coalition Eau Secours!, membre du jury, Nancy Lange, Porteuse d’Eau et instigatrice de l’évènement.
 

La campagne de mobilisation du groupe Héritage Saint-Bernard

Comme vous en avez probablement entendu parler, le Kathryn Spirit, ce navire échoué à Beauharnois depuis 2011, contient des résidus pétroliers et risque de se renverser d’un jour à l’autre. Le lac Saint-Louis risque de subir un désastre écologique majeur.

Nous vous invitons à prendre part à la mobilisation qui s’organise afin que le ministre fédéral des Transports, M. Marc Garneau, trouve une solution et retire ce vieux bateau des eaux du fleuve.

Pour savoir comment vous impliquer dans ce dossier, cliquez ici

Agenda

 

 

Suivez-nous sur Facebook 

L’actualité dans le domaine de l’eau n’est pas souvent en première page dans les journaux. Eau Secours! essaie de vous présenter un portrait de la situation sur FacebookAimez notre page et vous pourrez transmettre l’information à vos amis! 

 

Salutations citoyennes!

L'équipe d'Eau Secours!