Copy
Eau secours! Message mensuel de juin 2016

 

L'INFEAU
 

Éditorial

 

L’été est arrivé avec ses plaisirs aquatiques! Adeptes de la baignade, du canot-kayak, de la pêche ou des sports nautiques vont envahir les superbes plans d’eau du Québec. Ce sera aussi la saison des assemblées annuelles des associations de lacs et celle des éclosions d’algues bleu vert (cyanobactéries) ou des surverses d’égouts municipaux lors des grosses pluies!
 
L’eau offre de grands plaisirs, elle nous rafraîchit, nous désaltère, nous calme et nous amuse. La protection de nos eaux devrait être la responsabilité de tous ceux qui en profitent. Prendre soin des rives (en évitant de les déboiser ou de couper le gazon), vidanger les fosses septiques, ramasser nos déchets, être prudents et conscients de la présence des autres devrait être naturel pour permettre à tous de profiter de l’eau. Certaines précautions, comme s’informer de la qualité de l’eau de baignade, respecter les interdictions et règles de sécurité, sont nécessaires pour éviter maladies et accidents.
 
L’été, c’est aussi la saison où nos politiciens lancent des mesures moins populaires en espérant qu’elles passeront sans trop de réactions et cet été a commencé par des annonces qui auront beaucoup d’impacts sur nos vies. La militance n’aura pas beaucoup de vacances cet été!
 
Continuez de nous suivre et retenez la date du 15 septembre pour l’Assemblée générale annuelle d’Eau Secours!    


 
Martine Chatelain
Présidente de la Coalition Eau Secours!

 


ACTUALITÉS

 

HYDROCARBURES: Une politique digne du XIXe siècle!
 

Logiquement, le Québec devrait utiliser la législation pour mieux protéger les plans d’eau et les sources d’eau potable municipales. Pourtant, avec son projet de loi sur les hydrocarbures, Québec propose une porte ouverte à l’exploitation du pétrole et du gaz de schiste sur tout le territoire. Certaines techniques, comme la fracturation hydraulique, sont extrêmement dangereuses pour les nappes d’eau souterraines et les puits privés. Le gouvernement permettra même aux compagnies d’exproprier des citoyens qui s’opposeraient à leur exploitation via une action en justice! La nouvelle politique énergétique du Québec aura donc un impact crucial sur la protection de l’eau et des droits fondamentaux de la population. Des consultations auront lieu sous peu. Si cet enjeu vous interpelle, tenez-vous prêts à réagir. Le Québec dans lequel nous voulons vivre doit-il permettre aux compagnies de mettre en danger notre eau, notre air et nos terres pour des profits que les citoyens ne verront jamais?
 
Pour plus d’informations, voici quelques lectures :  
 
Québec donne aux pétrolières le droit d’exproprier
 
Québec dépose son projet de loi sur les hydrocarbures
 
Québec présente sa Politique énergétique 2030 incluant la loi sur les hydrocarbures

 

Pas de plan B pour l’eau potable de la région métropolitaine!


L’Office national de l’Énergie (ONÉ) vient de juger « complète Â» la documentation fournie par Transcanada, ce qui enclenche le processus d’évaluation du projet Énergie Est. Pourtant, dans les documents de la compagnie (encore tous en anglais), on ne retrouve rien sur les risques d’une fuite dans la rivière des Outaouais ou dans les principales rivières qui fournissent l’eau potable à plus de trois millions de personnes dans la grande région de Montréal. La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), des centaines d’organismes et des milliers de citoyens se sont opposés au passage de cet oléoduc lors des dernières consultations du BAPE.
 
Le BAPE a refusé de rendre publics les mémoires et commentaires déposés. Les organismes, dont Eau Secours!, ont donc décidé de les publier sur ÉcoQuébec Info.  Les enseignants du Centre national de formation en traitement de l’eau de la commission scolaire des Trois-Lacs ont dévoilé leur mémoire en conférence de presse le 26 mai dernier. Prenez le temps de le lire! Vous y apprendrez qu’il n’y a aucun plan B pour 23 des 26 principales usines de traitement d’eau potable de la grande région de Montréal en cas de bris de l’oléoduc et que nos usines ne détectent pas et sont incapables de traiter ces hydrocarbures. Les risques pour la population en cas de déversement majeur sont donc bien réels. De plus, les réserves d’eau de nos municipalités québécoises ne permettent qu’entre 12 et 16 heures d’approvisionnement alors que le déversement de Lac-Mégantic avait obligé la fermeture de l’usine d’eau potable de Lévis pendant 76 jours! Au cours des cinq dernières années, six déversements majeurs sont survenus en Amérique du Nord.  
 
Les nouvelles audiences du BAPE reprendront à l’automne. Soyez assurés qu’Eau Secours! y sera à nouveau pour défendre votre droit à une eau potable saine!
 
Écoutez une entrevue avec Guy Coderre, le porte-parole des enseignants!
 


Modification de la Loi sur la qualité de l'environnement


Dans la foulée des dépôts de projets de loi ci-dessus mentionnés, Québec déposait simultanément un projet de loi modifiant la Loi sur la qualité de l’environnement (LQE). Adoptée en 1972, la LQE était la première loi à enchâsser le droit à un environnement sain et à prévoir une mécanique d’autorisation ministérielle par voie d’un certificat pour les activités de développement (dont ceux en milieu humide ou hydrique). Les modifications ciblent la simplification des autorisations, une plus grande prévisibilité des processus et une réduction des délais pour les promoteurs. Eau Secours! étudiera ces modifications afin d’évaluer l’efficacité des modifications proposées en matière de protection de l’eau. Dossier à suivre!
 

GRANDS DOSSIERS


Fluoration: le débat pour un référendum est relancé


Dans la foulée des dépôts de projets de loi ci-dessus mentionnés, Québec déposait simultanément un projet de loi modifiant la Loi sur la qualité de l’environnement (LQE). Adoptée en 1972, la LQE était la première loi à enchâsser le droit à un environnement sain et à prévoir une mécanique d’autorisation ministérielle par voie d’un certificat pour les activités de développement (dont ceux en milieu humide ou hydrique). Les modifications ciblent la simplification des autorisations, une plus grande prévisibilité des processus et une réduction des délais pour les promoteurs. Eau Secours! étudiera ces modifications afin d’évaluer l’efficacité des modifications proposées en matière de protection de l’eau. Dossier à suivre!


Communauté bleue : la Ville d’Amqui remporte le prix de la meilleure eau de sa région

 

Dans le cadre du concours : « Dans quelles municipalités du bassin versant l’eau a meilleur goût? Â» organisé par l’Organisme de Bassin Versant Matapédia­-Restigouche (OBVMR), c’est l’eau de la ville d’Amqui qui a été la plus appréciée par les participants. N’étant pas traitée due à sa qualité, la nappe phréatique d’Amqui est donc une usine de filtration naturelle. Seules 17 municipalités au Québec n’ont pas besoin de traiter leur eau souterraine! Ce concours prenait place dans le cadre de l’assemblée générale annuelle de l’OBVMR, le 16 juin dernier à Ste-­Florence. Près de trente participants ont ainsi dégusté à l’aveugle l’eau de six municipalités participantes pour pouvoir décerner ce prix.




 

ACTIONS SOLIDAIRES

 

Portrait d’un donateur mensuel

 

Maryse Pelletier est Porteuse d’Eau. Écrivaine depuis plus de trente ans, elle a produit des romans et des scénarios de télévision, mais surtout des pièces de théâtre, dont certaines (Duo pour voix obstinées) ont été présentées à l’étranger (France et Japon). Elle vient de terminer Hôtel Chysanthème, pièce tendre, drôle et un peu triste sur le vieillissement, qu’elle espère voir un jour prochain sur nos scènes.
 
Depuis le mois de novembre 2014, Maryse Pelletier est donatrice mensuelle. Elle aide financièrement la cause de la protection de l’eau défendue par Eau Secours! Elle nous explique les raisons qui motivent cet engagement :
 
Je donne un montant tous les mois parce que je veux qu’Eau Secours! continue à vivre et parce que je veux que ses employés, qui doivent apprendre beaucoup en arrivant en poste, jouissent d’une sécurité qui les encouragera à rester longtemps. Il faut beaucoup de temps avant de faire le tour du jardin à Eau Secours.
 
Je donne parce que je trouve qu’Eau Secours! est un organisme sérieux, stable, cohérent, dont la parole et l’action sont réfléchies, organisées et efficaces. Je donne aussi parce que j’aime Eau Secours!
 
Si, comme Maryse, vous souhaitez nous appuyer financièrement, n’hésitez pas à nous téléphoner au 514-303-2212, ou encore à visiter notre site web (l’information sur les donateurs mensuels est au bas de la page).

 

Un mardi zen sur l’eau, signé Eau Secours!


L’été est arrivé et, avec lui, le plaisir des sports nautiques! Eau Secours! vous invite à pagayer la rivière Saint-Jacques, l’une des dernières rivières naturelles de la région métropolitaine. Ce sera l’occasion de découvrir la richesse de cette rivière urbaine, de vous familiariser avec les enjeux de l’eau d’actualité et les droits citoyens que défend Eau Secours!, en plus de rencontrer d’autres membres qui ont la cause de l’eau à cœur!
 
La randonnée aura lieu le mardi 12 juillet, de 18 h 30 à 21 h. Le départ se fera au chalet du parc Radisson à Brossard et la randonnée sera guidée par Michel Lajoie, formateur professionnel en kayak de mer chez Envirokayak et Ariane Cimon-Fortier, directrice générale d’Eau Secours! Des frais de 40 $, taxes incluses, sont exigés pour la location du matériel (kayak, pagaie, veste de flottaison et matériel de sécurité). Le stationnement est gratuit!
 
Pour vous inscrire, écrivez-nous à coordination@eausecours.org.

 

Coule pas dans nos cours d’eau!

 
C’est le temps des vacances! Beaucoup d’entre vous iront visiter les magnifiques contrées du Québec et vos plans d’eau préférés… menacés par les projets d’oléoducs, de transport et d’exploration d’hydrocarbures.
 
Eau Secours! s’associe à Coule pas chez nous à l’occasion de la campagne « Coule pas dans nos cours d’eau Â» pour mettre en vedette les plans d’eau qui vous sont précieux.
 
Pour participer, la première étape est de vous prendre en photo devant votre cours d’eau préféré!
 
Le lancement de la campagne aura lieu le 9 juillet prochain. Suite à ce lancement, nous vous invitons à télécharger votre photo comme profil Facebook et nous vous ferons parvenir le lien vers une application qui y ajoutera le logo « Coule pas dans nos cours d’eau Â». Cela ressemblera à ceci:

 
 
Conservez cette photo de profil tout l’été pour faire connaitre vos préoccupations quant à la contamination de nos cours d’eau par les hydrocarbures. Invitez votre famille et vos amis à prendre des photos d’eau devant les plans d’eau qu’ils fréquentent et ainsi participer à la campagne « Coule pas dans nos cours d’eau Â». Soyons nombreux à les défendre!
 
 

Le Partenariat transpacifique (PTP) : un cheval de Troie commercial!

 
Le 6 juin 2016, de 12 h 30 à 13 h 30, environ 200 manifestants étaient réunis au Square-Victoria devant le Centre du Commerce mondial pour protester contre le Partenariat transpacifique. À cette occasion, Martine Chatelain de la Coalition Eau Secours!, Pierre-Yves Serinet du Réseau québécois sur l’intégration continentale (RQIC), Jacques Létourneau de la Confédération des syndicats nationaux, Benoit Bouchard du Syndicat canadien de la fonction publique-Québec, Claude Vaillancourt de l’Association pour la Taxation des Transactions financières pour l’Aide aux Citoyens (ATTAC-Québec), Mario Beauchemin de la Centrale des syndicats du Québec, Marc Édouard Joubert de la Fédération des travailleurs du Québec et Régine Laurent de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec ont chacun exposé les inégalités sociales au bénéfice des multinationales issues de cet accord commercial.
 


Martine Chatelain explique comment le PTP ouvrait la porte à la privatisation des marchés publics, dont les services de traitement et de distribution de l’eau potable, au détriment des intérêts des citoyens.

 
 

Consultation de la ministre Freeland à Concordia sur le PTP : c’est toujours non!

 
Le 6 juin 2016 à 18 h, la ministre canadienne du Commerce international, Mme Chrystia Freeland, tenait à l’Université Concordia son « Assemblée générale Â» sur le Partenariat transpacifique. C’était l’occasion pour les groupes et les citoyens de venir s’exprimer sur cet accord commercial international plus que controversé qui ne peut qu’être ratifié ou rejeté par le gouvernement fédéral. Mme Chrystia Freeland, le président de la CSN Jacques Létourneau, le président du Conseil du patronat M. Yves-Thomas Dorval et un ancien enseignant de l’Université Concordia ont ouvert la séance par leurs allocutions, suivies des interventions des participants. Pendant deux heures, ces derniers ont exposé de manière respectueuse leur argumentation documentée et analysée contre le PTP. La ministre a admis qu’il faudra également une consultation sur l’accord économique et commercial global (AÉCG) entre le Canada et l’Union européenne.
 
De gauche à droite : la ministre du Commerce international, Mme Chrystia Freeland, le président de la CSN Jacques Létourneau, le président du conseil du patronat M. Yves-Thomas Dorval, et un ancien enseignant de l’Université Concordia.
 


SENSIBILISATION ET ÉDUCATION RELATIVE À L’ENVIRONNEMENT
 

3 juin : Conférence Eau trésor du Québec à l’école Terre des jeunes de Blainville
10 juin : Formation Eau virtuelle des enseignants des écoles François-Michelle
18 juin : Conférences L’eau embouteillée : Savez-vous ce que vous buvez? et L’eau au cÅ“ur de nos vies : comment mieux la préserver au quotidien, au parc Rigolet de St-Romuald-Lévis   
 

Retour du projet Soif de savoir, soif d’agir! en milieu scolaire


À l’automne 2016, ENvironnement JEUnesse offrira à nouveau gratuitement, grâce à la contribution financière du Projet Eau Bleue RBC, les formations et ateliers Soif de savoir, soif d’agir!, dont Eau Secours! est partenaire. Le projet est offert aux élèves de 4e et 5e secondaire de l’île de Montréal. Il s’insère très bien dans les cours de Monde contemporain, Éthique et culture religieuse et Sciences. Le personnel scolaire intéressé peut dès maintenant s’inscrire pour obtenir l’activité en remplissant le formulaire en ligne. Les places sont limitées!
 
ENJEU recherche également deux à trois écoles qui voudraient réaliser un projet concret en milieu scolaire, tel que proposé dans les fiches-projets et tel que réalisé dans cinq écoles secondaires lors du déploiement 2013-2015 du projet. Les écoles intéressées par un projet concret seront priorisées quant à la tenue des formations et des ateliers.
 
Pour plus d’informations et pour diffuser dans vos réseaux, consultez cet article.

 


 

L’ART DANS L’EAU

 

Exposition White : À la croisée des eaux, jusqu’au 21 août 2016 au Centre culturel de Valcourt


C’est le temps des vacances! Si vous allez faire un tour dans les Cantons-de-l’Est, ne manquez pas l’exposition de sculpture de Céline et Jean-Guy White. Il sera possible de les rencontrer le samedi 16 juillet de 13 h 30 à 16 h 30, lors du Rendez-vous artistique. Les deux artistes vous expliqueront leur procédé de coulage des Å“uvres avec des exemples. L’activité est gratuite, mais la réservation est nécessaire.
 
Pour plus d’informations, ou pour réserver, visitez le site du Centre culturel Bombardier en cliquant ici.
 

 

EAU SECOURS Y ÉTAIT!


Le 16 juin dernier, Eau Secours! participait à une journée axée sur le fleuve Saint-Laurent au 150 rue Grant à Longueuil. Lors de cet événement, avait lieu une grande conférence de Karel Mayrand de la fondation David Suzuki pour mieux connaitre et mieux protéger le Saint-Laurent, notre fleuve vivant. Un panel de discussion avec Geneviève Puskas d’Équiterre, André Lafrance d’Alerte pétrole Rive-Sud, Manon Massé de Québec Solidaire et Martine Chatelain de la Coalition Eau Secours! a permis aux 60 participants de poser des questions et de donner leur opinion. Merci à la bénévole Monique Rondeau qui a tenu notre kiosque et distribué les belles affiches de Frédéric Back, tirées de son film “Le fleuve aux grandes eaux”. Bienvenue aux nouveaux membres qui se sont joints à la Coalition lors de cette soirée où le fleuve et son eau étaient à l’honneur!
 





 


À VENIR


2 juillet : Eau Secours! tiendra un kiosque de 13 h à 16 h lors de la Fête de l’eau de La Minerve dans les Hautes-Laurentides, venez nous rencontrer!

10 juillet : Mobilisation citoyenne pour une voie ferroviaire de contournement à Lac-Mégantic

10 août : Atelier sur les Communautés bleues, donnés par Eau Secours!, le Conseil des Canadiens et le Syndicat canadien de la fonction publique dans le cadre du Forum Social Mondial

 

Suivez-nous sur Facebook 

L’actualité dans le domaine de l’eau n’est pas souvent en première page dans les journaux. Eau Secours! essaie de vous présenter un portrait de la situation sur FacebookAimez notre page et vous pourrez transmettre l’information à vos amis! 

 

Salutations citoyennes!

L'équipe d'Eau Secours!