Copy
Eau secours! Message mensuel de février 2016

 
Bulletin mensuel Eau Secours! - Février 2016

JOURNÉE MONDIALE DE L’EAU

Je vous invite le mardi 22 mars, Journée mondiale de l’eau, à venir nous rencontrer pour un 5 à 7 festif à « L’Amère à boire » au 2049 rue Saint-Denis. Nous lancerons à cette occasion un Manifeste pour l’eau, signé par nos Porteuses et Porteurs d’eau, que vous pourrez aussi signer sur place.

Les éluEs de la coalition Eau Secours! et les Porteurs.euses d’eau pourront échanger avec vous sur les défis à relever. L’eau devrait être célébrée tous les jours, mais profitez de cette journée qui lui est dédiée pour organiser une journée sans eau embouteillée ou une conférence sur l’eau dans votre milieu.

Nous cherchons un nom pour notre bulletin mensuel et un concours est ouvert sur notre page Facebook. Vous avez jusqu’au 4 mars pour y participer. Vous pourriez gagner votre adhésion d’un an à la coalition ainsi qu’un prix-surprise. Soyez créatifs!

Martine Chatelain, présidente
 

ACTUALITÉS

Conférence de presse du 5 février 2016 : Cinq scientifiques documentent les impacts sur l’eau de l’exploitation des hydrocarbures et les lacunes du  Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection (RPEP)

Cet important rapport étudie les impacts sur l’eau de l’utilisation de la fracturation à Anticosti et de l’exploitation des hydrocarbures au Québec. Les graves lacunes du règlement censé protéger l’eau y sont exposées, ainsi que la lutte des citoyens et des élus de plus de 350 municipalités du Québec. Ceux-ci tentent de mieux protéger leurs sources d’eau potable, en contestant le RPEP auprès du gouvernement provincial. Marc Brullemans, biophysicien; Marc Durand, ingénieur et géologue; Richard E Langelier, juriste et sociologue; Céline Marier, biologiste; et Chantal Savaria, ingénieure et hydrologue étaient appuyés par Carole Dupuis, coordonnatrice du Regroupement Vigilance Hydrocarbures Québec (RVHQ) et de la présidente de la coalition Eau Secours!, Martine Chatelain.

Pour lire le communiqué : cliquez ici

Pour lire le rapport complet : cliquez ici

Pour la vidéo de la conférence : cliquez ici et ici

 

Lettre au ministre David Heurtel

Le Centre québécois du droit de l’environnement (CQDE) et ses partenaires — Équiterre, Fondation Coule pas chez nous et Nature Québec — ont entrepris des démarches judiciaires concernant l’assujettissement du projet de pipeline Énergie Est à la procédure requise par la Loi québécoise sur la qualité de l’environnement. Le gouvernement du Québec a tous les outils légaux lui permettant d’assurer un processus d’évaluation et de consultation citoyenne transparent en plus de celui de se prononcer contre ou en faveur du projet. Devant le refus de Transcanada de se conformer à la loi, le Ministère de l’Environnement, du Développement durable et de la Lutte au changement climatique a décidé de donner un mandat simplifié au BAPE en vertu d’une autre disposition de la Loi sur la qualité de l’environnement qui ne s’applique pas à l’évaluation de projets majeurs et spécifiques comme celui du Pipeline Énergie Est et dont le processus comporte de grandes lacunes.

Dans ce contexte, Eau Secours! et plusieurs groupes ont demandé la suspension du mandat tronqué du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) sur l’oléoduc Énergie Est de Transcanada.

Pour plus d’informations : cliquez ici pour un extrait de la conférence du CQDE
Pour signer une pétition s’opposant au projet de pipeline Énergie Est : cliquez ici

GRANDS DOSSIERS
 

Nouveau membre : Le Comité pour une eau sans fluor à Montmagny

Des résidents de la ville de Montmagny se joignent à la lutte contre l’imposition d’une eau fluorée. Un comité de citoyenNEs, nouvellement membre d’Eau Secours, vient de se former pour étudier le dossier et questionner l’entente de 20 ans que la municipalité a prise sans consultation des résidents sur la fluoration de l’eau. Une première représentation a eu lieu lors d’une séance du conseil municipal. Dossier à suivre!
 

36 arguments contre la fluoration

La Direction de la Santé publique procède actuellement à un blitz d’études et de sondages visant à faire la démonstration de l’efficacité de la fluoration :
  • une étude commandée dans le contexte du dossier de Trois-Rivières;

  • une étude comparative entre la municipalité fluorée de Dorval et les autres arrondissements de l’île de Montréal dont le mandat a été donné à un étudiant de McGill.

Malgré cela, nous continuerons à démontrer l’innocuité de la fluoration. En ce sens, Eau Secours! et le Comité trifluvien pour une eau très saine ont récemment diffusé une liste de 36 arguments contre la fluoration.

 

Comment nous aider?

La Coalition Eau Secours! est grandement intéressée à être informée si votre municipalité se prépare à faire des travaux majeurs sur ses installations de filtration d’eau potable. En effet, la plupart de ces usines ont été construites dans les années 80 et leur vie utile achève. La Direction de la santé publique offre aux municipalités de payer tous les coûts d’installation du système de fluoration et tous les produits chimiques. La signature d’une entente de 20 ans est alors exigée pour obtenir la subvention. Si la municipalité décide par la suite de stopper la fluoration, elle devra rembourser les montants ayant servi à payer le système de fluoration. Soyez vigilants et informez-nous si votre ville se prépare à moderniser son usine de traitement d’eau potable afin que nous puissions vous épauler.


ACTIONS SOLIDAIRES
 

Manifestation contre le passage des hydrocarbures sur le fleuve Saint-Laurent

Le 6 mars à 13 heures, un mur de femmes contre les oléoducs et les sables bitumineux sera formé devant les réservoirs de la compagnie Kildair à Sorel-Tracy. Des autobus partiront de Longueuil, Boucherville (réservation avant le 5 mars) et Montréal (réservation avant le 3 mars).
 
Pour plus d’information : cliquez ici

Pour vous inscrire : cliquez ici

 

Appui à la pétition du Kathryn Spirit

À la demande de la députée de Salaberry-Suroît, Anne Quach (NPD), la Coalition Eau Secours! appuie et signe la pétition demandant le démantèlement en cale sèche du navire Kathryn Spirit qui représente un enjeu environnemental depuis 2011. Le navire désuet et endommagé est ancré à Beauharnois depuis plusieurs années. Dans le but de récupérer et vendre les composantes métalliques, il a été acheté et vendu successivement, avant d’être finalement abandonné par le propriétaire actuel. Il contient des eaux contaminées aux hydrocarbures qui menacent de se répandre dans le fleuve.

La pétition est une initiative des citoyens de Beauharnois, représentés par Gaston Paquette, et parrainée par la députée Ann Quach à la Chambre des communes. Dès qu’elle sera officiellement déposée, nous vous en informerons afin que vous puissiez la signer.

Pour plus d’information, consultez le dossier de la ville de Beauharnois, le dossier du NPD sur le Kathryn Spirit ou encore ce reportage de Radio-Canada.

 

Transport ferroviaire de matières dangereuses : nos cours d’eau menacés!

La déréglementation et le Système de gestion de la sécurité ferroviaire sont la faille majeure du système de sécurité ferroviaire au Canada. Le groupe citoyen Safe Rail (Toronto) a mis en ligne une pétition demandant au gouvernement Trudeau de resserrer les règles concernant le transport ferroviaire des matières dangereuses.
 
SENSIBILISATION ET ÉDUCATION RELATIVE À L’ENVIRONNEMENT
 

Conférence eau embouteillée

Une conférence sur l’eau embouteillée a eu lieu à Iberville le 29 janvier dernier, lors du déjeuner mensuel de l’Association des retraités de l’enseignement du Québec — section du Haut-Richelieu. Nous invitons tous les groupes de retraités à organiser des événements de sensibilisation sur l’eau et à consulter notre brochure.

DSCN0321.JPG

Richard Gouin, responsable en environnement pour l’AREQ Haut-Richelieu

Martine Chatelain, présidente de la coalition Eau Secours! et conférencière

Renée Dallaire, présidente du secteur Haut-Richelieu pour l’AREQ

Raymond Forget, responsable régional en Environnement AREQ — Montérégie

 

Forum Social Mondial

C’est le temps de s’inscrire au Forum social mondial 2016 (50 % de rabais pour les inscriptions avant le 17 mars). Eau Secours! participera à ce grand rassemblement qui se tiendra à Montréal du 9 au 14 août. Un programme détaillé sera bientôt mis en ligne sur notre site. Au plaisir de vous y voir!

 

Comment protéger nos eaux des micropolluants?

Les micropolluants ne sont pas traités par nos usines d’épuration des eaux. Souvent dangereux pour notre santé (cancers, perturbateurs endocriniens, composés mutagènes), ils représentent un nouveau défi pour la protection de l’eau. Une conférence organisée par les Amis de la Terre de Québec se tiendra le mercredi 23 mars à 19 h 15 au Centre Frédéric-Back à Québec.

 

2016-03-23_micropolluants.jpg

 

Partenariat Trans-Pacifique

Vous vous demandez ce qu’est le Partenariat Trans-Pacifique? Une table ronde bilingue se tiendra le mercredi 2 mars prochain à l’Université Concordia. Préparez vos questions et découvrez, entre autres, les enjeux environnementaux de la signature de ce partenariat avec Alexandre Boulerice, député NPD de Rosemeont; Daniel Green, représentant du Parti vert; et Sujata Dey du Conseil des Canadiens.

Quand : Mercredi 2 mars 2016 à 19 h

Où : Université Concordia, 1450 Guy, Montréal (Salle MB-04.206 — 4e étage)

 

Suivez-nous sur Facebook 

L’actualité dans le domaine de l’eau n’est pas souvent en première page dans les journaux. Eau Secours! essaie de vous présenter un portrait de la situation sur FacebookAimez notre page et vous pourrez transmettre l’information à vos amis! 

Le mois de mars est le mois de la Journée internationale de l’eau! Surveillez nos différentes plates-formes pour connaître toutes les activités organisées pour le 22 mars 2016.

 

Salutations citoyennes!

L'équipe d'Eau Secours!