Copy
Si vous rencontrez un problème pour lire cet email, cliquez ici.

IA : Inventer le navire, c'est inventer le naufrage

Pour l’urbaniste et essayiste Paul Virilio, “inventer le navire, c’est inventer le naufrage, inventer le train c'est inventer le déraillement, inventer l'avion c'est inventer le crash”. Chaque évolution technologique qui se déploie dans la société introduit une nouvelle forme de catastrophe potentielle. Sans tomber dans les visions cataclysmiques de l’IA, les nouveaux traitements algorithmiques des données nous confrontent déjà à des risques bien réels.

Le moment est critique. Pour les entreprises, comme pour tous les acteurs de notre société, le temps est venu de faire un choix franc en matière d’intelligence artificielle et de traitement des données. 

On peut choisir d’ignorer toute forme de responsabilité et se concentrer sur l’augmentation de sa puissance économique : c’est la position historique des Google, Facebook, ou encore Uber. Au prix parfois de quelques scandales…

On peut se montrer méfiant comme Apple ou encore Elon Musk, qui n’a pas hésité à parler de l’IA comme d’une menace. Mais ces entreprises ne peuvent pas se permettre de prendre du retard au nom de leur bonne conscience. Ce sont souvent elles qui appuient pour des avancées législatives.

Enfin, on peut opter pour une forme de transparence dans les pratiques ; impliquer employés, clients et utilisateurs dans la compréhension des services numériques. Privilégier la prise de conscience, la réflexion, et anticiper le naufrage. Par conviction certes, mais aussi parce que cela devient un avantage compétitif.

Chacun de ces choix implique une forme de responsabilité, mais encore faut-il se demander : envers qui ? Pour nous, la responsabilité éthique et sociétale est la seule qui vaille, à long terme.

Quel sera votre voie ?

Annabelle Blangero - Data Scientist

OCTO Technology 

"Responsible AI : à grands pouvoirs, grandes responsabilités "

Rendez-vous le 3 octobre à partir de 8h30

Informations et inscription
Pistes de réflexion
Yann Le Cun (chercheur en IA) , Joëlle Pineau (directrice du laboratoire en intelligence artificielle de Facebook) et Cédric Villani (mathématicien et homme politique) discutent du futur de l'Intelligence Artificielle et de notre rapport à elle.

Il y a un an, le règlement général sur la protection des données (RGPD) entrait en vigueur et faisait la une. Plusieurs d’entre nous découvraient alors ce qu’était une donnée personnelle.
Cette règlementation a t-elle été une contrainte ou une opportunité pour les entreprises?
Bilan d'une année sous RGPD chez OCTO. 

Du RGPD aux scandales médiatiques, les questions d’éthique en data science défrayent la chronique. Cette formation a pour objectif de sensibiliser les data scientists et leurs managers aux problèmes pouvant émerger de projets impliquant des données personnelles et des modèles de machine learning.
 
  
Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter : cliquez ici
Contactez-nous sur www.octo.com