Copy

Le PCD | Résister, Transmettre, Construire

Décision du Conseil d'Etat "Burkini"

Communiqué de presse

 

JEAN-FRÉDÉRIC POISSON
Député
Président du PCD
Candidat à la Primaire de la Droite et du centre


Suspension de l'arrété municipal par le Conseil d'Etat : "Un coup d'épée dans l'eau si ce n'est pas suivi d'une refonte totale de notre conception viciée de la laïcité à la française"
 
L’arrêté municipal de Villeneuve-Loubet présenté au Conseil d’Etat ce jour est suspendu. C'est une « bonne mauvaise nouvelle Â» !
 
Bonne, parce qu'interdire le port d’un vêtement reste une fausse solution. Comme cela se vérifie, les extrêmes de tout acabit profitent de ces interdits pour chercher à outrance la provocation en bravant toujours plus l'interdiction. Le port d'un vêtement devient alors un acte de provocation militante et non le prolongement d'une foi dans le respect de soi et des autres. Effet inverse recherché...
Et puis, quelle serait la limite de ce type d'interdiction ? Interdiction aussi dans l'espace public du col romains des prêtres, du voile des religieuses, comme certains cherchent à vouloir l'imposer ? Et alors, la kipa juive, le turban hindou, la coiffure à dreadlocks rastafari...? Et puis, au-delà des signes vestimentaires, faudra-t-il cacher les tatouages représentant Bouddha, les pendentifs shintoïstes, et quoi encore... Tout cela n’est que folie.

La décision du Conseil est donc sage et responsable. Mais la nouvelle reste « mauvaise Â» car elle est de circonstance et donc insuffisante. Pour ne pas être un coup d'épée dans l'eau, elle mériterait d'être prolongée (au-delà des responsabilités du Conseil d’Etat) d'une refonte totale de notre conception viciée de la laïcité à la française, érigeant le nihilisme comme religion d'Etat. La nature ayant horreur du vide, les radicalismes s'y engouffrent.
 
Les Français ne doivent pas se laisser déstabiliser par un vêtement quelle qu’en soit la connotation politique. Pour faire face à ces agressions culturelles, la France doit retrouver ce qui est son âme et son histoire, et le réaffirmer avec détermination. C'est ce qui a fondé ma proposition de Loi d'inscrire dans la Constitution Française nos racines chrétiennes. Ainsi saurons-nous nous défendre avec détermination contre ceux qui veulent nous détruire. Les plus hauts responsables politiques de notre pays doivent prendre leurs responsabilités pour assurer la paix et combattre l’islamisme. Pour ma part, j’ai pris les miennes et saurai les prendre là où j'exercerai quelque responsabilité publique.
 

Suivez-moi sur Twitter !
 

Suivez-moi sur Facebook !
 
Copyright © 2016 PCD, Tous droits réservés.

se désabonner    mettre à jour mon abonnement