Copy
RLB contribue à assurer la meilleure qualité d'eau possible du lac Brome et de ses affluents. Voici les dernières nouvelles pour nos abonnés.
Renaissance Lac Brome
Vous avez été nombreux à répondre au sondage de l’infolettre envoyée le 21 janvier dernier. Nous prenons le temps de lire vos commentaires et d’analyser les données obtenues afin de mieux adapter le contenu de nos communications à vos préférences. Merci pour votre généreuse participation !

 
Le lac Brome se recouvre chaque année de glace, d’ailleurs comme la moitié des lacs du monde. Pourtant, seulement 2 % des articles scientifiques consacrés aux lacs traitent des plans d’eau gelés. La question se pose : « Qu’est-ce qui se passe en dessous de la glace qui recouvre la surface du lac Brome ??? » Étonnamment, malgré le froid, il existe une vie active et productive sous la glace.  

À l’automne, on observe un mouvement de l’eau : les eaux plus chaudes descendent vers le fond et les eaux plus froides montent à la surface. Durant ce mouvement, les matières nutritives et organiques et les algues produites en surface durant la saison estivale sont entraînées vers le fond. Tout comme à l’été, la matière organique entrainée au fond de l’eau est décomposée par les bactéries causant une consommation excessive de l’oxygène. Toutefois, à l’hiver, celle-ci ne peut être remplacée par l’oxygène atmosphérique en raison de la glace qui recouvre la surface du lac. Notons que si les concentrations en oxygène dissous deviennent trop faibles, les poissons et autres organismes aquatiques peuvent en mourir. Il s’agit d’un phénomène appelé « mort hivernale ».

 

Figure 1. Mouvement de l’eau au gré de saisons. (Tiré de : Lumen, Biology for Majors II, s. d.)
 
D’autres parts, à l’automne, les microorganismes font le plein de nourriture afin de se constituer une réserve d’énergie vitale pour passer à travers l’hiver. Ceux-ci restent actifs sous la glace et se reproduisent grâce à cette réserve d’énergie.

Pour ce qui est des poissons, ceux-ci, tout comme les microorganismes, restent actifs. Toutefois, ils le sont beaucoup moins que pendant la saison estivale. Effectivement, les températures froides de l’eau les rendent plus calmes puisque ce sont des animaux ectothermes. C’est-à-dire que ce sont des animaux dont la température du corps varie avec la température de l’eau qui les entoure contrairement à nous qui sommes capables de réguler nous-mêmes notre température corporelle, par un mécanisme interne. Il va sans dire que les poissons se présentent très rarement à la surface du lac alors que l’eau y est plus froide. On peut donc conclure que le froid de l’hiver assomme un peu les poissons du lac Brome qui réduisent leurs activités au minimum.

Le lac Brome et les espèces qui s’y trouvent, malgré les apparences, restent tout de même actifs durant l’hiver.
 
Consultez le court reportage de 4 minutes Sous la surface des lacs gelé, la petite vie cachée des lacs gelés réalisé par Radio-Canada pour en apprendre davantage.





Comme vous le savez, malgré le froid, plusieurs activités peuvent être pratiquées sur le lac Brome durant la saison hivernale, mais parmi les plus populaires, LA PÊCHE SUR GLACE !

Assurez-vous que la glace est bien solide, chaussez-vous bien et armez-vous d’un bon manteau et de bonnes mitaines, mais surtout, adoptez un comportement écoresponsable lors de votre escapade sur la surface du lac.
  • Ramassez vos déchets derrière vous et laissez le lac aussi propre qu’avant votre arrivée.
  • Nettoyez votre équipement si vous êtes allé pêcher dans un autre lac. Suivant le même principe de la station de lavage, il est important de laver son équipement de pêche afin de limiter les risques d’introduction d’espèces exotiques envahissantes dans le lac Brome.

Notre adresse postale est:
Renaissance Lac-Brome
Case postale 2001, 756 chemin Lakeside
Lac-Brome (Foster), QC J0E 1R0
Canada

Add us to your address book