Copy
RLB contribue à assurer la meilleure qualité d'eau possible du lac Brome et de ses affluents. Voici les dernières nouvelles pour nos abonnés.
Renaissance Lac Brome

Le temps des fêtes approchant à grands pas, Renaissance lac Brome (RLB) souhaite prendre un moment pour vous souhaiter un joyeux temps des fêtes à vous ainsi qu’à tous vos proches.
Nous espérons que l’année 2022 vous apportera bonheur et santé !
De notre côté, nous commençons déjà à préparer l’année 2022 afin de continuer nos efforts pour améliorer la santé du lac Brome, pour que tous puissent en profiter !!!
 

RLB vous propose un court bilan de l’état de santé du lac Brome. L’article complet fut publié dans le TEMPO de décembre. Vous le trouverez à la page 30 de celui-ci en cliquant ici !
 
Un niveau d’eau très bas
La saison estivale 2021 fut une année de sécheresse record pour la région d’où un abaissement du niveau de l’eau du lac. Toutefois, en 2013 et 2016, le niveau de l’eau du lac avait été plus bas qu’en 2021 alors que les pluies avaient été plus abondantes. Anaïs Renaud, biologiste à RLB répond : « La Ville de Lac-Brome semble avoir effectué une meilleure gestion du barrage en laissant passer moins d’eau et en gérant l’ouverture des vannes en fonction des précipitations. »
 
Des cyanobactéries jusqu’en octobre
Les cyanobactéries ont été visibles dès la mi-août, et ont été plus abondantes durant le mois d’octobre. Et pourquoi donc ? « La chaleur s’est étirée sur une plus longue période cet automne prolongeant ainsi les conditions idéales de croissance et de prolifération des algues bleu-vert. »
 
Des eaux plus riches
En 2021, les concentrations en phosphore et en matières en suspension dans les affluents ont augmenté. Or on sait que le phosphore est principalement introduit dans les cours d’eau lors des pluies et par l’érosion des berges. D’où provient donc ce phosphore si les précipitations ont été moindres en 2021 ? Deux facteurs semblent entrer en jeu : les fortes pluies qui tombent rapidement et qui ruissellent vers les cours d’eau sans avoir le temps de pénétrer dans le sol et le niveau de l’eau très bas facilitant la remise en suspension des sédiments dans la colonne d’eau.


Renaissance lac Brome travaille à améliorer la qualité de l’eau du lac et de ses écosystèmes. En 2021, l’équipe a mené de front plusieurs projets d’envergures. En voici quelques-uns !
N’oubliez pas suivre notre page Facebook afin de suivre l’avancement de tous nos projets, dont ceux énumérés ci-dessous !


RLB a continué ses efforts en 2021 afin de suivre de près la qualité de l’eau du lac et de ses affluents. Les échantillonnages se sont en effet poursuivis tout comme les tests de Secchi.
Les résultats seront disponibles dans le prochain rapport d’activités à l’assemblé générale annuelle.
 

RLB a eu l’opportunité grâce à sa participation au Réseau-rivière de mesurer les concentrations de chlorure dans les affluents principaux du lac Brome : les ruisseaux Quilliams, McLaughlin, Argyll, Inverness, et la rivière Yamaska.  
Le suivi des concentrations de chlorure dans les affluents est important, alors que des taux trop élevés de chlorure peuvent avoir une incidence sur la structure, la diversité et la productivité des communautés aquatiques en modifiant notamment la disponibilité de l’oxygène et des éléments nutritifs tributaire de la profondeur. 
Les résultats restent à venir et devraient être partagés au courant de l’année 2022.
 

Les étangs du bassin versant du lac Brome (le territoire où l’eau s’écoule vers le lac) embellissent le paysage, fournissent un habitat à une faune diversifiée, réduisent les risques d’inondation, retiennent l’eau plus longtemps lors des périodes de sécheresse et permettent d’améliorer la qualité des eaux en jouant le rôle de bassin de sédimentation.
Durant l’été 2021, RLB a amorcé un projet afin de comprendre l’état actuel de ces étangs, réaliser de la sensibilisation auprès de la communauté et accompagner les propriétaires d’étangs. Ainsi, 24 des 468 étangs du bassin versant ont été visités et caractérisés.
À la suite de ces visites, les constats suivants sont ressortis :
  1. Dans certains cas, les propriétaires coupent l’herbe près de la ligne de flottaison. Cette pratique a pour effet de limiter grandement la filtration naturelle des sédiments dans l’eau par la végétation et le sol.
  2. Il serait important d’augmenter la portion de l’étang se trouvant à l’ombre en plantant des arbres. Cette pratique réduit la lumière directe du soleil dirigée dans l’étang ainsi que sa température, ce qui limite la prolifération d’algues.
Des cahiers de propriétaires seront envoyés individuellement au cours de l’hiver 2022 afin de fournir le diagnostic et les solutions possibles à l’amélioration des étangs.
Consulter notre dernière infolettre du 16 novembre 2021 pour plus d’information.


Le Collectif de Bolton-Ouest a mandaté RLB afin de réaliser un document d’autodiagnostic pour les agriculteurs ayant une propriété en bordure d’un cours d’eau. Cet autodiagnostic, présenté sous forme de questionnaire, leur permettra de faire le point sur la situation actuelle concernant les rives du cours d’eau longeant leur propriété.
Ils pourront ensuite être enlignés, avec un support professionnel, vers des pistes de solutions afin de répondre aux enjeux spécifiques de leur propriété dans le but d’améliorer la qualité de l’eau du cours d’eau adjacent à leur propriété.
RLB va rendre l’autodiagnostic disponible au courant de l’année 2022.
 

 Le ruisseau Quilliams est un tributaire majeur du lac Brome important une grande quantité de phosphore et de matières en suspension (MES). 
Une équipe de 4 employés de l’OBV Yamaska et de RLB a marché près de 20 km afin de répondre aux objectifs suivants :
  1.      Obtenir l’indice de qualité des bandes riveraines.
  2.      Obtenir l’indice de qualité de l’habitat du poisson.
  3.      Identifier les foyers d’érosion et leur état de dégradation.
Le rapport de la caractérisation sera disponible au printemps 2022. Nous aurons certainement la chance de vous en reparler en 2022.
 

Alors que des inventaires font état de la composition et de la localisation des herbiers aquatiques dans le lac Brome, les embouchures des affluents n’avaient jamais été caractérisées. C’est grâce au Programme de soutien régional aux enjeux de l’eau (PSREE) et à l’OBV Yamaska que le financement fut disponible pour le projet de caractérisation des herbiers aquatiques des affluents.
Ainsi, en juillet 2021, une équipe de 3 employés de l’OBV Yamaska et de RLB a sillonné les ruisseaux tributaires du lac à bord de la chaloupe de RLB et d’un kayak. Heureusement, le myriophylle à épis n’est pas très abondant aux sites échantillonnés.
Le rapport complet sera disponible à l’hiver 2022.
 

En partenariat avec la ville de Lac-Brome, le programme d’accompagnement à la renaturalisation des bandes riveraines a entamé sa cinquième année de mise en œuvre à l’été 2021. En 2021, dans le cadre de ce programme clé en main, l’objectif principal était la renaturalisation des propriétés dont les plans avaient été débutés en 2020 ou dont les propriétaires avaient demandé un report de travaux pour 2021. Seulement deux plantations ont été effectuées pour un total de 11 végétaux plantés.
Avec la dernière caractérisation des berges du lac remontant à 2016, durant l’automne 2021, les techniciens de l’OBV Yamaska ont travaillé à réaliser une caractérisation plus à jour.
Des cartes seront créées et ensuite partagées avec la ville de Lac-Brome en 2022. Ces cartes permettront à la municipalité d’avoir une vue d’ensemble de l’efficacité du programme et de planifier les prochaines étapes.
Pour plus d’information sur le Programme, cliquez ici !
 

À la suite du succès de 2020, la station de lavage fut en service durant la saison estivale de 2021 pour une deuxième année. Localisée au camping Domaine des Érables, celle-ci fut ouverte du 22 mai au 11 octobre. Durant la saison 2021, 823 embarcations ont été lavées en 84 jours. Ceci correspond à une moyenne de 9,79 embarcations lavées par jour (11,8 pour 2020). RLB souhaite continuer ses activités de prévention et de sensibilisation afin de limiter les risques d’introduction d’espèces exotiques envahissantes dans le lac Brome avec la station de lavage en 2022.
Pour plus d’information sur la station de lavage, cliquez ici !
 

Mené d’herbe 
En 2021, RLB a continué la rédaction du plan de sauvegarde du méné d’herbe. Le document sera présenté à la Fondation de la Faune du Québec (FFQ) et disponible au printemps 2022. À la suite de l’obtention de l’aval de la ville de Lac-Brome, huit bouées riveraines ont été achetées avec la subvention de la FFQ et deux ont été installées à l’automne 2021 afin de tester les ancrages.
Renaissance lac Brome
En 2022, l’ensemble des bouées seront installées dans les zones écologiques sensibles où le méné d’herbe a été observé en 2014.
 
 
Myriophylle à épis 
 Selon la littérature, les colonies de myriophylles à épis (MAE) sont régies par des cycles. Certaines années, les colonies semblent prendre de l’expansion tandis que d’autres années ces mêmes colonies semblent diminuer. Ainsi, en 2021, RLB a mandaté le RAPPEL afin de faire un suivi de certaines colonies de MAE.
Le Reflet du lac
Les résultats ont démontré que la proportion de MAE, dans les zones étudiées, est toujours supérieure à 60 %. Celui-ci est dominant dans tous les cas. RLB continue de surveiller la situation de près.

Les écrevisses à taches rouges dans les affluents 
Un inventaire a été réalisé à l’été 2021. Celui-ci visait principalement à déceler la présence de l’écrevisse à taches rouges dans les cours d’eau du lac Brome et à comparer les résultats avec ceux de l’inventaire de 2018 dans le but de déterminer l’évolution de la dispersion des écrevisses à taches rouges. 
Photo de Isabelle Picard
L’inventaire de 2021 a permis de constater que l’écrevisse à taches rouges est bien établie dans les ruisseaux Cold, Quilliams, Pearson, Inverness, Argyll, McLaughlin et dans la rivière Yamaska et que seule l’écrevisse à taches rouges ait été capturée au courant de l’inventaire. Ce constat n’est pas étonnant compte tenu de la nature agressive de l’écrevisse à taches rouges chassant les espèces d’écrevisses indigènes. Ce rapport d’inventaire nous permettra de poursuivre nos actions en lien avec cette problématique de manière éclairée afin de travailler sur des actions concrètes dans le but de sensibiliser, éduquer et faire le suivi du dossier de l’écrevisse à taches rouges. 
L’inventaire de 2021 devrait être disponible au courant des prochaines semaines. Restez à l’affut !
 

Veuillez prendre note que les reçus d’impôt pour les dons supérieurs à 25 $ seront émis avant la fin de l’année 2021 !
 

 

Notre adresse postale est:
Renaissance Lac-Brome
Case postale 2001, 756 chemin Lakeside
Lac-Brome (Foster), QC J0E 1R0
Canada

Add us to your address book