OAC en action
Ce courriel ne s'affiche pas correctement? 
Visionnez-le en ligne.
DANS CETTE ÉDITION

DIPTA : faire de la santé auditive de nos enfants une priorité nationale
Mai est le Mois de la parole et de l’audition
Renforcer les liens avec les députés
La défense des intérêts avec le Groupe d’intervention action santé (HEAL)
Lettre du G8 aux sous-ministres et sous-ministres adjoints
Recommandations au programme des SSNA  pour les Premières Nations et les Inuits
Le Rapport d’avancement sur l’état des programmes de détection et d’intervention précoces des troubles auditifs (DIPTA) a beaucoup soulevé l’attention des médias et des décideurs depuis sa diffusion à la mi-janvier. Rédigé par le Groupe de travail canadien sur l’audition des nourrissons (GTCAN) — une collaboration entre OAC et l’Académie canadienne d’audiologie — le rapport est en fait un bilan provisoire du Bulletin de rendement en DIPTA 2014 et il révèle que trop peu de progrès ont été réalisés par les provinces et les territoires pour combler le manque de programmes de santé auditive précoce au pays.

La mobilisation de la classe politique

À la lumière du manque décevant de progrès en la matière, OAC et le GTCAN ont profité d’une rare occasion de soulever l’attention des principaux décideurs politiques. Tous les ministres provinciaux et territoriaux de la Santé, ainsi que la Ministre fédérale de la Santé, l’hon. Dre Jane Philpott, devaient se rencontrer lors d’une conférence à la fin de janvier. Avant la rencontre, OAC et le GTCAN ont envoyé une copie préalable du Rapport d’avancement sur l’état des programmes de DIPTA et les autres documents à l’appui (notamment le Bulletin de rendement en DIPTA originale) à chaque ministre de la Santé, de même que des lettres ciblées qui recommandaient vivement aux ministres de résoudre les questions particulières à leur région. Nous avons également envoyé une trousse distincte, qui comprenait le rapport d’avancement, une lettre de présentation et les autres documents à l’appui, à Dre Philpott. Toutes les lettres demandaient aussi aux ministres de discuter de la santé auditive des enfants dans le cadre de la conférence. Vous pouvez lire les 14 lettres sur notre site Web.
Joanne Charlebois, Chef de la direction d’OAC, l’hon. Dre Jane Philpott, Ministre de la Santé, Dre Chantal Kealey, AuD, Aud(C), Directrice de l’audiologie et des aides en santé de la communication d’OAC et membre du GTCAN, et Bill Campbell, M. Sc. cl., membre du GTCAN.
 
Cette défense des intérêts a motivé la tenue d’une rencontre entre le Bureau de la Ministre de la Santé, OAC et le GTCAN. La Chef de la direction d’OAC Joanne Charlebois, Dre Chantal Kealey, AuD, Aud(C), la Directrice de l’audiologie et des aides en santé de la communication d’OAC et membre du GTCAN, et le membre du GTCAN Bill Campbell, M. Sc. cl., ont rencontré Caroline Pitfield, Directrice des politiques auprès du Bureau de la ministre de la Santé, et Dr Jesse Kancir, Conseiller stratégique auprès du Bureau de la ministre de la Santé. Au cours de leur rencontre d’une durée d’une heure, ils ont discuté de l’importance d’élaborer de vastes programmes de DIPTA et du besoin d’une collaboration et d’un transfert des connaissances pancanadiens. Par suite de la rencontre, le groupe a brièvement rencontré l’hon. Dre Jane Philpott.

OAC est déterminée à conserver cette question à l’avant-plan et nous avons bon espoir que la Ministre fédérale de la Santé cherchera à combler le manque de programmes de DIPTA au Canada.


La couverture médiatique

Plusieurs débits médiatiques à l’échelle du pays ont traité de la diffusion du rapport d’avancement. En voici quelques points saillants : Les effets d’une perte auditive non diagnostiquée et non traitée peuvent durer toute une vie et l’incohérence des programmes de DIPTA au Canada est inacceptable. OAC et le GTCAN sont résolus à promouvoir la DIPTA jusqu’à ce que chaque enfant au Canada ait accès à la même norme d’excellence en soins de santé auditive.

*disponible qu'en anglais
    Inscrivez-vous dès maintenant! Congrès d'OAC : le 27 au 30 avril 2016          Inscrivez-vous dès maintenant! 33e Congrès mondial d'audiologie : le 18 au 21 septembre 2016
Mai est le Mois de la parole et de l’audition
Le mois de mai approche à grands pas! Pour le Mois de la parole et de l’audition 2016, nous ajoutons à notre gamme de ressources informationnelles à propos des troubles de la communication et des professionnels en santé de la communication et prévoyons une campagne dynamique sur les médias sociaux pour capter l’attention du public.

Au cours des dernières années, les membres et les associés ont indiqué qu’ils souhaiteraient voir OAC continuer d’élaborer de nouvelles affiches et feuilles de renseignements dans le cadre de notre campagne annuelle du Mois de la parole et de l’audition. C’est pourquoi nous créons de nouvelles ressources à propos des troubles vestibulaires, de la dyspraxie verbale, des acouphènes et du langage et de la littératie. Tous les nouveaux documents seront disponibles sur le site Web du Mois de la parole et de l’audition dès le début d’avril, alors soyez à l’affût! 

En outre, nous continuerons notre Campagne sur l’identification précoce, qui en est à sa quatrième édition, en envoyant des trousses de ressources sur le Mois de la parole et de l’audition aux hôpitaux pour enfants à l’échelle du Canada. Cette année, 15 hôpitaux recevront des affiches, des brochures et des feuilles de renseignements à afficher et à partager avec les familles et les autres professionnels de la santé. Cette campagne vise à souligner l’importance d’identifier tôt les troubles de la communication, et le rôle crucial que les orthophonistes, les audiologistes et les aides en santé de la communication jouent dans l’évaluation et le traitement de ces troubles. 

Pour faire mieux connaître le Mois de la parole et de l’audition, nous serons actifs sur les médias sociaux en mai. Nous aimerions entendre ce que vous faites pour promouvoir les professions et la santé de la communication — envoyez-nous des photos de vos activités du #moisdemai via Facebook ou Twitter et utilisez le présent formulaire pour présenter un événement à verser dans la section Événements à venir de notre site Web.
Renforcer les liens avec les députés
Avant l’élection du nouveau gouvernement fédéral, OAC a demandé aux candidats de prioriser la santé de la communication grâce à notre campagne de rédaction de lettres Votez pour la santé de la communication. Après l’élection, nous avons poursuivi notre travail de défense des intérêts en envoyant des lettres aux 338 députés élus afin de les féliciter de leurs campagnes électorales réussies. Les lettres ont permis aux députés de se familiariser avec notre association et avec le travail que les orthophonistes, les audiologistes et les aides en santé de la communication accomplissent.
Les documents compris dans la trousse qu’OAC a envoyée à l’hon. Carolyn Bennett,
Ministre des Affaires autochtones et du Nord.

De plus, nous avons envoyé des lettres ciblées au Premier ministre, le très hon. Justin Trudeau, les chefs des principaux partis politiques et trois principaux ministres du Cabinet dont les portefeuilles ont trait aux questions liées à l’orthophonie et à l’audiologie. Nous avons communiqué avec l’hon. Dre Jane Philpott, Ministre de la Santé, pour souligner le rôle important que les orthophonistes, les audiologistes et les aides en santé de la communication jouent dans le système de santé canadien. Nous avons écrit à l’hon. Carla Qualtrough, Ministre des Sports et des Personnes handicapées, pour appuyer l’engagement du Premier ministre Trudeau à l’égard d’une stratégie nationale de lutte contre les commotions cérébrales et une éventuelle loi sur les Canadiens handicapés. Nous avons aussi écrit à l’hon. Carolyn Bennett, Ministre des Affaires autochtones et du Nord, pour demander un accès amélioré aux services en santé de la communication pour les enfants autochtones. 
La défense des intérêts avec le Groupe d’intervention action santé (HEAL) 
Réception du HEAL    Réception du HEAL
Première photo : Ondina Love, CAE, Coprésidente du HEAL, Don Davies, député de Vancouver-Kingsway, et Joanne Charlebois, Chef de la direction d’OAC. Deuxième photo : Joanne Charlebois,
Carol Hughes, députée d’Algoma-Manitoulin-Kapuskasing, et Janet Craik,
Directrice générale de l’Association canadienne des ergothérapeutes.

La Chef de la direction d’OAC Joanne Charlebois a rencontré les députés lors de la réception sur la santé, le Modèle canadien, sur la Colline du Parlement, organisée par le Groupe d’intervention action santé (HEAL) le 3 février. OAC est l’une des 40 organisations membres qui composent le HEAL et il s’agissait de la toute première réception sur la Colline du Parlement organisée par le groupe de pressions. Beaucoup de députés très influents ont assisté à la réception, y compris le Président du Comité permanent de la santé, Bill Casey, député libéral de Cumberland-Colchester.

Le HEAL a joint encore plus de décideurs par une autre initiative de défense des intérêts plus tôt cette année. En janvier, les coprésidents du HEAL Ondina Love, CAE, et Michael Brennan, M.A., ont écrit une chronique* dans le Hill Times pour plaider en faveur d’une participation et d’un financement accrus du gouvernement fédéral en santé. Le Hill Times est publié à Ottawa et est très lu par les fonctionnaires gouvernementaux. En partageant les détails de son énoncé de consensus, le Modèle canadien, dans le Hill Times, le HEAL a diffusé son message directement à son auditoire cible. Le groupe de pressions a aussi publié une annonce dans le Hill Times pour faire mieux connaître le Modèle canadien.

*disponible qu'en anglais
Lettre du G8 aux sous-ministres et sous-ministres adjoints 
Le Groupe G8 de professionnels de la santé a écrit une lettre aux sous-ministres et sous-ministres adjoints qui dirigent des ministères influents au sein du gouvernement fédéral. OAC est membre du G8 aux côtés de l’Association canadienne des ergothérapeutes, de l’Association canadienne des travailleurs sociaux, de l’Association chiropratique canadienne, de l’Association des pharmaciens du Canada, des Diététistes du Canada, de l’Association canadienne de physiothérapie et de la Société canadienne de psychologie.

Dans leur lettre, les membres du G8 ont demandé à rencontrer les sous-ministres et sous-ministres adjoints pour discuter des objectifs communs. Le G8 a offert de partager ses connaissances et ressources avec les ministres, et de plaider en faveur d’initiatives qui améliorent la santé des gens à l’échelle du Canada. Le G8 a expressément choisi de communiquer avec les sous-ministres et sous-ministres adjoints vu qu’ils sont des hauts fonctionnaires, et non des membres de la classe politique, ce qui signifie qu’ils exercent une influence directe sur les opérations quotidiennes de leurs ministères.
Étudiants : Faire du bénévolat au congrès d’OAC!
Nous sollicitons une petite équipe de bénévoles pour nous aider à notre congrès national à Halifax (Nouvelle-Écosse) du 26 au 30 avril 2016. À titre de remerciement pour leurs contributions, tous les bénévoles recevront un remboursement de 50 $ sur leurs frais d’inscription au congrès. La date limite pour postuler est le 30 mars. Cliquez ici pour en apprendre plus.
Recommandations au programme des Services de santé non assurés pour les Premières Nations et les Inuits 
En novembre, OAC a été invitée à participer à une entrevue avec un représentant du programme des Services de santé non assurés (SSNA) pour les membres des Premières Nations et les Inuits. Le programme a demandé aux fournisseurs de soins de santé des différents secteurs d’offrir une rétroaction sur les divers aspects du programme des SSNA. La Directrice de l’audiologie et des aides en santé de la communication d’OAC Dre Chantal Kealey, AuD, Aud(C), a formulé au représentant des SSNA des recommandations sur comment le gouvernement pourrait améliorer l’efficacité du programme et sa capacité de répondre aux besoins en audiologie des membres des Premières Nations et des Inuits. 
2016 SAC | OAC, © Tous droits réservés.

Vous recevez le présent courriel étant donné que vous avez demandé à recevoir les nouvelles d'OAC.

Notre adresse postale est:
Orthophonie et Audiologie Canada
1 rue Nicholas
bureau 1000
Ottawa (Ontario) K1N 7B7
 
pour se désabonner | pour mettre à jour vos préférences d'abonnement 

Questions? Commentaires? Nouvelles à partager? Contactez-nous à pubs@sac-oac.ca