Nouvelles d'Orthophonie et Audiologie Canada.

 

Dans ce numéro:


Journée de défense des intérêts sur la Colline du Parlement
DIPA: Le bulletin de rendement et la conférence de presse
Le Mois de la parole et de l'audition
Campagne publicitaire Joie 2014
Un mois de l'action (ICP 2014)
Réunion du Partenariat fédéral des soins de santé
Connecter avec les consommateurs à l'AMEC
Faire de l'accessibilité une priorité fédérale
 

Journée de défense des intérêts sur la Colline du Parlement

le 7 mai 2014

 
De gauche à droite : Judy Meintzer, présidente d'OAC; Sean Kinden,
administrateur d'OAC; et 
Joanne Charlebois, chef de la direction d'OAC, à
l’extérieur du Bureau du Premier ministre

La veille du début de notre congrès 2014, 39 délégués d’OAC représentant les provinces et les territoires du Canada d’un océan à l’autre se sont réunis sur la Colline du Parlement pour une journée de défense des intérêts consacrée à la santé de la communication. L’objectif visé : recommander vivement aux décideurs nationaux de prioriser la santé de la communication dans tout le pays.  

La journée a débuté par une conférence de presse à 10h00 (lire le communiqué de presse) et a été suivie de  38 rencontres avec les députés, y compris sept porte-paroles de l’opposition officielle, quatre ministres du Cabinet et le Bureau du Premier ministre. Lors de ces rencontres, les délégués ont demandé aux députés de signer une lettre adressée à l’honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, qui demandait à Mme Ambrose et à son ministère de reconnaître l’importance de la santé de la communication et d’adopter un rôle de premier plan sur la scène fédérale. Les délégués ont également encouragé les députés à promettre leur appui à la Déclaration universelle des droits de communication.

« Nous réunir en un tout unifié pour promouvoir qui nous sommes et ce que nous faisons auprès des personnes au pouvoir en disait long. J’ai senti que l’événement a eu un impact important. » — Un délégué d’OAC
 

De gauche à droite : Mike Allen, député pour Tobique—Mactaquac; Danielle Arsenault, déléguée d’OAC; Michelle Lanteigne, déléguée d’OAC; et Nadine Jacobs,
administratrice d'OAC

OAC a couronné le tout par une réception au Restaurant parlementaire pour ses délégués, les députés et les sénateurs. Les représentants de 10 bureaux fédéraux y étaient présents — une participation impressionnante compte tenu que, le matin même, trois votes gouvernementaux distincts se sont déroulés à la Chambre des communes, laissant les députés très affairés à s’occuper des questions parlementaires. Parmi les personnes qui étaient présentes se trouvait l’honorable Terry Mercer, qui avait présenté un énoncé sur le Mois de la parole et de l’audition plus tôt ce jour-là au Sénat.

"Le moment est venu de reconnaître la communication comme un droit fondamental de la personne, une reconnaissance qui doit s’accompagner de mesures. Nous devons investir davantage dans les programmes en santé de la communication précoce au pays." — L'administratrice d'OAC Roula Baali lors de son allocution d’ouverture de la conférence de presse le 7 mai.  
 

De gauche à droite : Chris Warkentin, député pour Peace River et président du Comité permanent des affaires autochtones et du développement du Grand Nord; Melanie Osmond, administratrice d'OAC; Susan Rafaat, Director of Professional Practice de l'ACSLPA (AB); et Holly Gusnowsky, Director of Professional Practice Audiology de l'ACSLPA (AB)
 

La détection et l'intervention précoces de l'audition (DIPA)

Le bulletin de rendement et la
conférence de presse

 

De gauche à droite : Dre Chantal Kealey, OAC; Dre Roula Baali, OAC; Dre Hema Patel, SCP; Joanne Charlebois, OAC; Norah-Lynn McIntyre, VOICE for Hearing Impaired Children; et Agnes Fuchs, Élans et Pourpre royale du Canada

Le mardi 25 mars 2014, Orthophonie et Audiologie Canada a rendu publique un bulletin de rendement sur l’état des programmes de détection et d’intervention précoces de l’audition (DIPA) à l’échelle du Canada. Le bulletin de rendement, qui a été élaboré en partenariat avec l’Académie canadienne d’audiologie (ACA)* et qui a été approuvé par la Société canadienne de pédiatrie (SCP), les Élans et la Pourpre royale du Canada* et VOICE for Hearing Impaired Children*, offre un instantané de l’état de tous les programmes provinciaux et territoriaux de DIPA au pays. 
 
Le même jour où nous rendions publique le bulletin de rendement, OAC a coorganisé une conférence de presse sur la Colline du Parlement avec les Élans et la Pourpre royale du Canada. La conférence de presse visait non seulement à lancer le bulletin de rendement, mais aussi à recommander vivement au gouvernement fédéral d’assumer un rôle de chef de file et de collaborer avec les provinces et les territoires pour améliorer le statu quo.
 
Seules cinq provinces — la Colombie-Britannique, l’Île-du-Prince-Édouard, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse et l’Ontario — ont reçu une note de passage et la Colombie-Britannique a été la seule province à obtenir un classement « excellent ». Bien que ces résultats soient troublants, la réponse des médias à l’article donne à OAC raison d’être optimiste. À ce jour, l’article a été repris par la Radio-Canada, la CBC, le Globe and Mail, Sun Media et Metro News, notamment. Le Globe and Mail* en particulier a souligné le caractère urgent de cette question cruciale de santé, en qualifiant le statu quo actuel
d’« inexcusable ». 

Une politicienne manitobaine, Leanne Rowat, a pris en main le dossier de la DIPA et a demandé à sa province d’adopter son programme de dépistage de la surdité chez le nouveau-né plus tôt que prévu. (Le programme est actuellement censé être lancé en 2016.) Il est évident, à la suite de cette couverture médiatique et de la réponse qu’OAC a reçue, que le public canadien se soucie très profondément de la détection et de l’intervention précoces de l’audition. En réalité, l’article susmentionné paru dans le Globe and Mail a joint au‑delà de 17 800 personnes grâce à Facebook seulement.

Lire davantage sur la DIPA ici.

*Disponible en anglais seulement. 
 

Le Mois de la parole
et de l'audition

La campagne sur l’identification précoce

Merci à tous ceux et toutes celles qui ont participé cette année!

Étant donné que notre campagne sur l’identification précoce a été un si vif succès l’an dernier, nous avons repris la formule en 2014 et a organisé un événement encore plus grand et plus efficace! Axée sur les outils et les ressources qui aident le public à mieux comprendre le développement et les troubles de la parole, du langage et de l’audition, la campagne sur l’identification précoce visait à éduquer les parents, les enseignants et les professionnels de la santé à propos de la santé de la communication et des professions d’orthophonie et d’audiologie. Pour la deuxième année consécutive, nous avons envoyé des boîtes de célébration du Mois de la parole et de l’audition aux hôpitaux pour enfants à l’échelle du pays et, cette année, nous avons offert des boîtes similaires aux membres au prix de revient.


La réponse du public

Le Mois de la parole et de l’audition a soulevé l’intérêt du Sénat (le même jour que notre Journée de défense des intérêts sur la Colline du Parlement) et a mérité une proclamation chez l’Assemblée législative de la Saskatchewan*. Les canaux d’information à l’échelle du pays ont diffusé les articles portant sur la campagne, notamment la chaîne CKPGTV* de la Colombie-Britannique et le Standard-Freeholder* de Cornwall (Ontario). Les étudiants du Georgian College ont aidé à mieux sensibiliser la population par cette excellente vidéo* et 89 enfants ont participé à notre Concours pour enfants.

Tout au long de mai, nous avons également promu les professions en ligne à www.cmaj.ca*, l’édition Web de la Canadian Medical Association Journal. Les publicités ont été aperçues plus de 38 000 fois au cours de leur tirage! Cliquez sur les images ci-dessous pour les visualiser. 

*Veuillez noter que ces sites Web sont disponibles en anglais seulement. Étant donné que CMAJ est une publication de langue anglaise, les publicités n’étaient disponibles qu’en anglais. 
 
             

Nos billets et photos ont généré des centaines de partages, d’appréciations et de retweets sur nos chaînes de médias sociaux. Notre billet Facebook portant sur notre nouvelle affiche « Une chanson » ciblait les adolescents à risque de développer une perte auditive occasionnée par le bruit et notre billet sur la Journée de sensibilisation à la déglutition a été particulièrement populaire.

Pouvons-nous qualifier cette année de franc succès? Assurément, selon nous! Mais ne vous fiez pas à ce que nous en disons — voici quelques commentaires de membres qui ont participé en 2014 :

« Les affiches sont fabuleuses. Chacun transmet à leur sujet des commentaires positifs. »

« J’ai trouvé que le Mois de la parole et de l’audition était vraiment plus visible cette année, ce qui m’a permis d’enfin en profiter pour la toute première fois! Cette édition constituait un excellent point de départ! »

« C’était excellent! Poursuivez votre bon travail! »

« Merci! Merci! Merci! »

 

Joie 2014 

La campagne de publicité à bord des transports en commun

Tout un lot de « selfies »!

En avril et en mai, OAC a amorcé une importante campagne publicitaire qui comprenait des publicités dans les stations et les véhicules de transports en commun de trois grandes villes canadiennes — Toronto, Montréal et Vancouver. Nous sommes heureux de signaler que notre campagne #joie2014 a remporté un grand succès! Nos membres et adeptes se sont grandement intéressés au contenu sur les médias sociaux et lorsque nous avons encouragé nos membres à prendre des « selfies » à côté des affiches, les gazouillis et les billets de blogues ont commencé à déferler.
 
             

« J'ai été étonné de voir tout ce qui avait dans les métros! Wow!!! »
— 
membre d'OAC
 
Il est indéniable que le succès de la campagne a reposé en grande partie sur les messages évocateurs qu’elle véhiculait. Mettant à l’honneur les anecdotes simples mais percutantes de moments que les professionnels en santé de la communication ont le privilège de partager avec les patients et clients, ces publicités ont réellement témoigné des retombées profondes du travail qu’effectuent nos membres.

« Je crois que la présence publicitaire avec la Campagne Joie était un excellent coup. Le message était positif et rassembleur...excellent travail. Merci! » — membre d'OAC
 

La campagne de publicité en ligne

Notre campagne publicitaire en ligne, qui était un prolongement de la publicité à bord des transports en commun, a également très bien atteint l’objectif visé. Après seulement 28 jours, nos publicités sur Facebook ont mérité environ 127 millions d’impressions* au total, joint au-delà de 4 millions d’utilisateurs uniques et suscité plus de 34 600 clics sur notre site Web. Nos publicités Google AdWords ont créé 87 736 impressions au cours de la même période.

« Je suis époustouflée de voir mes idées sur la profession en images!! Bravo et je dis oui à partager cette vision optimiste de nos professions. Merci pour ce magnifique travail. »  — membre d'OAC
 
Lire davantage sur la campagne de publicité 2014 ici.

*Les impressions sont le nombre de fois qu’un billet de notre page Facebook est affiché, que le billet fasse l’objet d’un clic ou non. Les personnes peuvent voir de multiples impressions du même billet. Par exemple, une personne peut voir la mise à jour d’une page dans notre fil de presse une fois, puis une deuxième fois si son ami la partage avec elle.

Un mois de l’action

ICP 2014


Maintenant que nous en sommes à mi-chemin de l’année civile, l’International Communication Project (ICP) 2014 est bien amorcé. OAC était l’un des six organismes d’orthophonie et d’audiologie à l’échelle de la planète à établir l’ICP 2014, une initiative mondiale qui vise à souligner l’importance de la communication humaine (les cinq autre organismes sont l’American Speech-Language-Hearing Association*, l’Irish Association of Speech & Language Therapists*, la New Zealand Speech-language Therapists' Association*, le Royal College of Speech & Language Therapists* et Speech Pathology Australia*). En mai de cette année, nous nous sommes alliés aux organismes du monde entier pour célébrer un « Mois de l’action » — une période propice à la stimulation de nos efforts pour faire mieux connaître les troubles de la communication et les professionnels qui peuvent aider. 



En l’honneur du Mois de l’action, qui coïncidait avec le Mois de la parole et de l’audition, nous avons promu le projet lors de notre Journée de défense des intérêts sur la Colline du Parlement, de notre congrès 50e anniversaire et du congrès 2014 de l’Association des malentendants canadiens (lire davantage sur le congrès de l’AMEC ci-dessous). Dans le cadre de ces événements, nous avons fait circuler un livre de promesses aux participants, en demandant aux politiciens, aux professionnels en santé de la communication et au public de reconnaître l’importance de la santé de la communication comme un droit fondamental de la personne et de signer la Déclaration universelle des droits de communication

En apprendre davantage sur l’ICP 2014 ici.

*Disponible en anglais seulement. 

Réunion du Partenariat fédéral des soins de santé
 


De gauche à droite : Nadine Jacobs, AOANB; Dragana Pantic, GRC; Brent Clayson, BCASLPA; Petra Smith, ACA; Pierre Lamontagne, ministère de la Défense nationale; Chantal Kealy, OAC; Colleen Fahey-Budd, Croix Bleue Medavie; et Andrée McLelland, Croix Bleue Medavie


OAC a tenu sa réunion annuelle avec le Partenariat fédéral des soins de santé (PFSS) lors de notre congrès de 2014 à Ottawa. Le PFSS est constitué d’Anciens Combattants Canada, de la Croix-Bleue Medavie, du ministère de la Défense nationale, de la GRC et du SSNA (de Santé Canada). Nous avons soumis vos questions au partenariat et vous pouvez consulter le document de Q et R ici (en anglais seulement).
 

Connecter avec les consommateurs à l’AMEC
 


Le kiosque d’OAC lors du congrès 2014 de l’AMEC

L’Association des malentendants canadiens a organisé son congrès annuel des consommateurs à Toronto (ON), du 22 au 24 mai 2014. Notre adjointe aux communications, Riana Topan, a représenté OAC au salon professionnel du congrès, où elle a fourni des renseignements et des ressources d’OAC aux délégués et promu l’International Communication Project 2014. Ce fut également une excellente occasion de montrer notre nouvelle marque!
 

Faire de l’accessibilité une
priorité fédérale

 

De gauche à droite : Cameron Arksey; Joanne Charlebois, chef de la direction d'OAC; Michael Hale; Robert Corbeil, directeur général de l'AMEC; Nathaniel VeltKamp, du bureau de Dave Van Kesteren, député pour Chatham-Kent—Essex
 
Le 24 mai, la chef de la direction d’OAC Joanne Charlebois a rencontré les représentants du bureau de Dave Van Kesteren, député de Chatham-Kent—Essex; deux des commettants de M. Van Kesteren, Michael Hale et Cameron Arksey; et Robert Corbeil, directeur général de l’Association des malentendants canadiens. MM. Hale et Arksey avaient auparavant rencontré M. Van Kesteren dans leur circonscription pour discuter des expériences vécues par M. Hale à titre de Canadien qui est sourd.

MM. Hale et Arksey souhaitent faire la lumière sur les lacunes d’accessibilité et de service à la clientèle dans les secteurs public et privé pour ce qui est des personnes du Canada qui ont une perte auditive sévère. Lors de la rencontre, ils ont discuté du sous-titrage codé du contenu Web et des pratiques de communication quant aux renseignements de facturation/compte pour l’Agence du revenu du Canada, Service Canada et les entreprises privées, ainsi que les exemples de ce que font les autres pays pour accroître les possibilités d’emplois pour les citoyens atteints de limitations fonctionnelles. OAC est heureux de participer à ces consultations puisqu’elles constituent un pan important de notre travail de défense des intérêts. 
Questions? Commentaires?
Envoyez-nous un courriel:
2014 SAC | OAC, © Tous droits réservés.