Votre revue web photo hebdomadaire.
Du 17 au 23 octobre 2016.
Visionnez ce mail dans votre navigateur
OAI13

LA TIMELINE DE LA SEMAINE #42

17/10 > 23/10

Partage Facebook
Tweeter
Partage LinkedIn
Partager par mail
Bonjour à toutes et à tous,
 
Voici notre curation web hebdomadaire, en un condensé d’histoires, d’actus et d'images.

Vous n’avez qu’une chose à faire : scroller et choisir ce qui vous intéresse.
17 octobre 2016. "Le 21ème siècle. Une époque dans laquelle on diffuse la guerre en direct et que Facebook nous suggère de "réagir" dessus avec une émoji #Mosul".

Publication de Harriet Salem sur Twitter
23 octobre 2016. "Good morning Paris"

Image de Patrick Baz sur Instagram

EXPO. Keizo Kitajima à Los Angeles

20 octobre 2016. Le magazine iD profite de l'ouverture de l'exposition "New Street" à la galerie Little Big Man de Los Angeles pour nous présenter le travail direct et singulier de Keizo Kitajima. Ce photographe japonais, disciple de Daido Moriyama, a notamment photographié Tokyo, New-York et l'URSS depuis les années 70.

QUAND UN JAPONAIS PHOTOGRAPHIE 20 ANS DE PUNK NEW-YORKAIS
(via iD | image : © Keizo Kitajima )
21 octobre 2016. "La police investit la rue"

Image par Simon Guillemin publiée sur Instagram

FESTIVAL. La désobeissance et animation et documentaire à Leipzig

20 octobre 2016. Du 31 octobre au 6 novembre, la ville allemande de Leipzig accueillera le festival de cinéma documentaire et d’animation DOK qui rassemblera 350 films autour du thème de la « désobéissance ».

Tracks présente les productions les plus attendues : elles vont de l’histoire d’une ancienne radio pirate syrienne (racontée par Andreas Dalsgaard dans The War Show) au portrait de jeunes atteints du syndrome d’Asperger (racontée par Miroslav Janek dans Normal Autistic Film), en passant par plusieurs réflexions sur le plaisir et l’orgasme féminin (Olivier Jourdain avec "Sacred Water", Lori Malépart-Traversy avec "The Clitoris"). Avec autant de thèmes variés abordés, le festival s’est voulu assez inclusif pour présenter à l’écran tant des films sur des figures rebelles, que des vidéastes qui, dans leur choix thématiques ou esthétiques, se positionnent comme engagés ou dissidents.


IMAGES REBELLES, LE FESTIVAL DOK À LEIPZIG
(via Tracks | image : © Laurie Malépart-Traversy )
17 octobre 2016.  Ce GIF. est extrait de l'inquiétant court-métrage/clip de Peder, Shadows Of My Mind, réalisé par Peter Harton.
21 octobre 2016. Image par Travys Owen. Un extrait des lookbooks de ce photographe sud africain est visible sur Hunger
21 octobre 2016. Image par Travys Owen. Un extrait des lookbooks de ce photographe sud africain est visible sur Hunger
20 octobre 2016. "Höfn (Iceland); September 2016" Image par Alberto Polo Ianez publiée sur Flickr

DÉBAT. La responsabilité des médias envers les images dites "violentes", et leur potentiel impact  
 
17 octobre.   "Beaucoup de ceux qui critiquent le fait qu'il est impossible qu'une photographie ait un réel impact sur le monde sont aussi capables d'accepter que certaines images devraient être bannies ou proscrites simplement parce qu'elles sont susceptibles de pervertir ou blesser ceux qui les voient."

Lewis Bush pose cette semaine son regard sur le méchanisme de consommation des images dites "violentes" et la manière dont la société le perçoit. Il s'intéresse en parallèle aux image pornographiques et à celles de propagande violentes (en l’occurrence, celles fournies par l’État Islamique). Ainsi, il  désire interroger leur capacité à influencer nos représentations du monde et nos comportements.

"La presse [américaine] débat souvent sur le rôle des images dites "violentes", en particulier celles considérées comme de la propagande terroriste et celles de pornographie extrême. Ils cherchent à savoir si ils ont la responsabilité de les montrer ou non (...)"

L’impact des images sur le cours des événements, un débat interminable qui trouve ici des formulations inspirantes pour construire son propre jugement.

THE CORRUPTING IMAGE : PORNOGRAPHY AND PROPAGANDA
(via Disphotic - en anglais | image : © Lewis Bush )
19 octobre 2016. Image par Lennert Madou, jeune photographe de 16 ans publiée sur @InstagramFR
19 octobre 2016. "Jill Quigley a grandi dans la campagne irlandaise, dont les couleurs ternes et l’ambiance sombre contrastent avec son usage actuel des bandes fluo pour la signalétique."

Cette semaine, Carine Dolek présente Jill Quigley sur OAI13. Voir toutes les images.

Merci de nous suivre !
C'est terminé pour l'instant, on se retrouve la semaine prochaine !
 
par François de Montremy & Nathalie Hof
Partage Facebook
Tweeter
Partage LinkedIn
Partager par mail

 *QUEL EST LE BUT DE
  CETTE REVUE WEB ? 

 
Nous avons essayé d’éditorialiser cette revue de presse de manière à coller le plus possible aux réflexes que nous avons aujourd’hui quand nous consultons l’information sur Internet. Ainsi, des sujets graves peuvent côtoyer l’absurde le plus total, des images ou des vidéos.
 
Si nous ne sommes pas exhaustifs, nous cherchons à détecter les tendances qui se dégagent chaque semaine dans nos réseaux, et chaque membre de la rédaction y contribue. L’idée générale est de pouvoir montrer à quel point l'image participe à notre vie quotidienne, mais aussi de se tenir au courant des actualités de la semaine. 
Copyright © 2016 Our age is thirteen, tous droits réservés à l'exception des images créditées dans la newsletter.

Vous recevez cet e-mail car vous vous êtes inscrits à la newsletter "Revue Web" d'OAI13.
Merci de nous suivre !


Vous voulez changez la manière dont vous recevez ces e-mails ?
Vous pouvez configurer vos préférencesvous désinscrire de cette liste

EN : We do not have an english version yet, you can still read our "en anglais" links.
You can also update your profile or unsubscribe from this list.