Copy
Voir dans le navigateur
C’est l’amour à la plage
(ah-ouh, cha cha cha)

Oui, ça sent les vacances à pleines narines !
Et, non ! Arachné n’a pas disparu.
Tout ce temps, notre philosophe gymnaste s’affairait de fenêtres en kaléidoscopes, de pages en feuillets, de micros en oreilles, de claviers en crayons, de terrasses en sous-sols. Aujourd’hui, à deux formes des vacances, triangle tiré à trois épingles, cercle parfaitement circulaire, et carré en rectangle, notre Arachné veut faire circuler LA JOIE !
Quoi de mieux que de penser à la joie pour décorer nos intérieurs avant d’aller s’allonger sur les transats ?
Mais, avant de commencer la déco… Au fait,  
 
C’EST QUOI LA JOIE ?
 
« Je veux que désormais la vie soit un grand chant de joies !
Je veux danser, battre des mains, exulter et crier, sauter, bondir en l’air,
me rouler par terre, surtout flotter, flotter ! »
 
Walt Withman, Feuilles en herbe, Les Belles Lettres, 2021.
 
Seizième exploration d'Arachné 

LA JOIE DEMEURE
 

Pour se mettre dans l’ambiance... activation de l’œil relationnel

Arachné a planché ces dernières semaines. Et, il a découvert cette expression de « l’œil relationnel », à la page 39 du livre Relions-nous, publié aux éditions des Liens qui libèrent et pour être plus précise, c’est Marc Lachièze-rey qui l’a écrite.
Belle expression ! Merci Marc.
(J’espère que vous avez lu cette phrase hyper vite, c’est ainsi qu’Arachné l’aurait dite si elle parlait.)
 
Bon revenons-en aux faits (bref).
Après cette découverte, ni une, ni deux, Arachné a cherché des jeux pour activer l’œil relationnel, pour observer les liens, les nœuds, les liaisons et déliaisons. Et en voici un (très simple pour commencer).
 
Jeu d’ Arachné, dit, d’activation de l’œil relationnel :
  1. Approchez-vous bien du mot JOIE
  2. Mettez vos lunettes relationnelles
  3. Cherchez sans limite tous les mots que vous associez spontanément au mot JOIE. (Cherchez autant des verbes, des noms que des mots qui n’existent pas).
  4. Notez-les sur un papier, sur un écran, sur un tableau, sur un rocher, sur le sable, sur le mur de votre de chambre (avec un stylo effaçable évidemment) ou dans l’air avec le bout du doigt.
Coup de pouce : Pour les difficultés de réveil de l’œil relationnel, un peu de poésie ici.
 

Pour éviter les malentendus… un peu de discernement

 
Pour continuer l’exploration, Arachné a voulu définir la JOIE.
Mais, il est vite revenu dans le réel, celui d’aujourd’hui.
Chercher à définir des mots, n’importe quoi, n’importe nawak ! C’est complément désuet, plus à la mode du tout, du tout. Le temps est à l’infinition, tout le monde le sait (sauf le dictionnaire, qui est parti bronzer au soleil.)

Bon revenons-en aux faits (bref).
À vouloir infinir, Arachné s’est pris directement les pieds dans une grande grande question :
 
LA JOIE,
EST-CE QUE C’EST LA MÊME CHOSE QUE LE BONHEUR ? 

 
Jeu d'Arachné, dit, du grand discernement :
  1. Lisez ces deux citations, dégotées dans notre magazine préféré Philosophie Magazine
  2. Relisez-les plusieurs fois si vous voulez
  3. Voyez ensuite quels mots et expressions vous restent dans la cabeza (la tête en espagnol) après avoir lu ces deux citations
  4. Notez ces mots sur des bouts de papiers ou ailleurs pour ne pas les perdre en route (vous pouvez faire deux colonnes si vous voulez pour différencier les mots qui concernent la joie de ceux qui concernent le bonheur).
  5. Essayez maintenant d’imaginer, que la joie et le bonheur sont des personnages… (les yeux fermés, c’est facile)
  6. Imaginez ensuite, qu’ils se rencontrent quelque part et qu’ils dialoguent.
Pour vous accompagner dans l’invention, un questionnaire ici !
 
Bonus : Une fois le dialogue terminé, lisez-le avec une amie, un nounours, un Playmobil, votre cousin germain, votre chaton ou votre poulpe.
 
Pour élargir les horizons et tisser des liens, une enquête auprès des citoyens (on est en démocratie, non !)
En plus de parler espagnol, Arachné adore se promener dans la rue avec son micro, toujours équipé de sa bonnette pour capter les voix des citoyens.
Mais, là, il fait beaucoup trop chaud pour ces formes. Elle préfère rester en intérieur et vous passer le relais.

Bon revenons-en aux faits (bref).
Il vous propose de mener vous-même l’enquête avec portable en mode enregistreur, carnet de notes et stylo ou assistant à grande mémoire.
 
Jeu d’Arachné, dit de l’enquête citoyenne, les pieds bien sur terre :  
  1. Mettez vos chapeaux, lunettes de soleil, crème solaire
  2. Équipez-vous du matériel idoine pour l'enquête, cité plus haut si vous êtes attentifs
  3. Baladez-vous dans des zones passantes, bord de piscine, plage, rues ombragées, parc, salon, voisinage, chambre d’enfants, pas de porte…
  4. Demandez à une personne de vous accompagner si vous voulez
  5. Notez ces questions sur un papier pour avoir un fil conducteur
  6. Allez-y, jetez-vous dans l’enquête citoyenne ; courez interroger tout ce que vous pouvez autour de vous. Conservez bien les réponses. Elles vont nous aider à savoir ce que c’est que LA JOIE ! 
Conseil d’Arachné : Sentez-vous libres de modifier les questions, d’en ajouter, de les tordre dans tous les sens selon les personnes qui seront en face de vous. Posez-les à vos jouets, aux arbres ou aux oiseaux, ils ont tant à dire!
 

Pour penser en inventant, des infinitions farfelues

Pour infinir la JOIE, Arachné a encore besoin de vous. Elle est trop près de l’été, ces formes sont asséchées. Voici quelques contraintes, consignes, conseils pour l’aider !
Ne vous prenez pas trop la tête, s’il vous plaît, l’été siffle, vous l’entendez ?     Il vous dit de foncer !
 
Pour aider Arachné, il s'agit d'essayer d’inventer une ou deux phrases pour dire au monde ce qu’est la JOIE. Ce sera votre infinition de la JOIE.

Pour cela, vous pouvez beaucoup!
Vous pouvez repenser à toutes les étapes précédentes, les relire si vous voulez même, et puis choisir ce qu’il vous plait de conserver pour votre infinition.
Vous pouvez intégrer une question, une citation, des mots inventés aussi.
Vous pouvez aussi écrire carrément une histoire de la joie en quelques lignes.
Vous pouvez tout en définitive pour écrire votre infinition, sauf recopier la définition du dictionnaire (de toute façon, il bronze au soleil).

Bonus : Une infinition surprise d’une icône arachnéenne

Pour finir en beauté, dansons LA JOIE

Choisissez une chanson, celle qui vous rend la plus joyeuse ou joyeux aujourd’hui et dansez ! Dansez comme des enfants, comme des sorcières, comme des chats, comme des oiseaux, comme des…
(mais surtout pas comme des parents)
 
Bonus : Un soir, une nuit, ou peut-être un matin, attendez que la nuit soit noire, que la lune soit bien visible et dansez devant elle et hurlez-lui vos infinitions du mot JOIE !
(Et envoyez-les à Arachné aussi)
 
Pour découvrir la chanson sur laquelle danse et dansera Arachné, c’est ici :
 
Pour aller plus loin... La boîte à surprises d'Arachné 
 
 Deux émissions de radio :

Clément Rosset, le réel et la joie  
.
 
Goliarda Sapienza ou l'art de la joie 
.

Et pour finir ... 
.

 
Nos inspirations #16
 
Beaucoup des jeux et idées développés ici ont été expérimentés dans le cadre d’une collaboration entre les araignées philosophes et la compagnie Rouge Elea, pendant des laboratoires de médiation autour de leur toute dernière création On est là tout va bien! 
 
Pour en savoir +
Si vous voulez partager vos questions, créations, réflexions… voici notre adresse :  
contact@araigneesphilosophes.com
Facebook
Instagram
Visitez notre site web:
www.araigneesphilosophes.com

Écrivez-nous:
contact@araigneesphilosophes.com 

Adresse postale:
C/o Librairie Comptines
5 rue Duffour Dubergier,
33 000 Bordeaux

Vous pouvez modifier vos préférences ou vous désabonner de cette liste.

Copyright © 2021 Les araignées philosophes - Médiation culturelle, All rights reserved.