Copy
Vous recevez cet e-mail en tant que destinataire de nos communiqués de presse.
Icon presse  Communiqué de presse / 08.06.2020
Vue sur le gîte au coeur de la réserve naturelle de Behotte

Communiqué de presse

Une construction inédite, entièrement dédiée aux chauves-souris

Natagora met la dernière main à la construction d’un gîte particulièrement original pour les petits et grands rhinolophes au coeur de sa réserve naturelle de Behotte, à Rochefort. Ces chauves-souris, devenues très rares en Wallonie mais présentes dans la région, devraient profiter du nouveau bâtiment dès cet été. Un projet inédit pour lequel un appel aux dons a été lancé par l’association.

Projet remarquable et premier gîte construit par Natagora en Belgique, il est aujourd’hui en passe d’être terminé. Pour sa conception, les volontaires de Plecotus - pôle chauves-souris de l'association - se sont appuyés sur leur expérience et se sont inspirés d’exemples déjà existants, notamment dans le sud de l’Angleterre. La réalisation de ce nouveau gîte est l’opportunité d’appliquer des principes de construction éprouvés, et de poser un acte fort dans la protection de ces espèces qui en ont bien besoin.
Plan du gîte
Un architecte surpris
Pour construire une structure aux caractéristiques optimales pour les chauves-souris, l’architecte, Maurice Schoofs, a dû s’adapter aux demandes parfois étonnantes de Natagora. Les artisans ont connu des doutes similaires : leur demander de laisser des trous ici et là, de rejointoyer avec imprécision ou de ne pas utiliser de pare-vapeur dans la sous-toiture n’allait pas de soi.
L’autre enjeu du projet est la plantation de haies, prise en charge par le LIFE Prairies bocagères qui a notamment pour objectif, en Famenne, de restaurer des territoires de chasse attractifs pour le petit rhinolophe. Pour ce faire, 3 600 m de haies seront plantés sur le site. Pour le petit rhinolophe, ces éléments sont placés de manière à créer des zones de liaison à proximité du gîte. La mise en place de ces haies aura aussi un impact positif pour d’autres espèces de chauves-souris, les oiseaux typiques du bocage, les petits mammifères, les amphibiens et les reptiles.
Protéger la biodiversité grâce aux dons privés
Le petit rhinolophe, devenu très rare, était l’espèce la plus couramment rencontrée en milieu souterrain dans les années 1950. Cette toute petite chauve-souris a beaucoup souffert des changements des pratiques agricoles et forestières. En hiver, on le retrouve dans les sites souterrains à maximum quelques kilomètres de sa colonie de reproduction.
Les enjeux liés à la conservation du petit rhinolophe sont donc prioritaires en Wallonie. Sa protection est rendue possible grâce à l’action de Natagora et aux dons privés que l’association est en train de récolter. Quant aux chauves-souris, les premières sont attendues sur place dès cet été, bien que certaines aient déjà succombé à la tentation de visiter le gîte encore en travaux.
 
EN SAVOIR PLUS SUR LE PROJET

Note à l'attention des journalistes :


Contacts presse :
  • pour les aménagements chauve-souris : Cécile Van Vyve, responsable des projets chauves-souris, cecile.vanvyve@natagora.be, 0494 82 37 51.
  • pour les aménagements paysagers : Patrick Lighezzolo, assistant de terrain pour le LIFE Prairies bocagères, patrick.lighezzolo@natagora.be, 0495 63 08 15.

Nos photos à télécharger : Merci de mentionner le nom des photographes.
Partager Partager
Tweeter Tweeter
Transférer Transférer
Présente dans tout l’espace Wallonie-Bruxelles, Natagora possède de nombreuses réserves naturelles, réparties sur plus de 5 000 hectares. Le grand objectif de l’association est d’enrayer la dégradation de la biodiversité et contribuer au rétablissement d’un meilleur équilibre entre l’homme et la nature.
logo Natagora
La nature avec vous

Copyright © 2020 Natagora, Tous droits réservés.


Vous souhaitez changer la manière dont vous recevez ces e-mails ?
Vous pouvez soit mettre à jour vos préférences ou vous désinscrire de cette liste.

Natagora sur Twitter
Natagora sur Facebook
Le site Natagora