Copy

Si vous avez du mal à lire ce courriel, cliquez ici.


Bulletin
panier #13

Mercredi,
31 août 2016

Nouvelle offre exclusive pour nos abonnés!

Les abonnés de Mont-Tremblant et Saint-Sauveur qui le désirent pourront bientôt recevoir avec leur panier bio du pain frais bio de la seule boulangerie au Québec où le blé est cultivé sur place, moulu en farine sur la ferme, située à Les Cèdres, et façonné en pains dans la boulangerie qui est localisée à l'intérieur du moulin. L'artisan boulanger, Daniel Desrosiers, viendra faire déguster son pain aux points de livraison de Mont-Tremblant et de Saint-Sauveur les deux prochains mercredis, en alternance. Pour les abonnés à Val-David, vous pouvez déjà vous procurer son pain frais au marché d'été le samedi matin. Nous vous revenons avec les détails la semaine prochaine concernant les forfaits d'abonnement pour le pain et vous aurez deux semaines pour vous abonner. Visitez le site web de la boulangerie Des Rosiers à boulangeriedesrosiers.com.

Voici un aperçu des légumes qui pourront composer le panier de ce mercredi 31 août (à titre indicatif seulement: la composition peut changer selon le lieu de distribution et en fonction des récoltes du mercredi matin)

Légumes dans les groupes de choix: carottes, betteraves, brocoli, poivrons, pommes de terre, kale, haricots, aubergine, oignons, ail, poireaux, chou-rave, persil, fenouil, bette à carde, oignons verts, coriandre. 
Et des tomates et un sac de verdurettes et, pour les paniers B, du melon.
Nous avons enfin suffisamment de tomates de champ pour les offrir en commande de 20lbs pour 35$. Vous devez passer et payer votre commande ce mercredi en venant chercher votre panier pour recevoir la commande le mercredi suivant. Vous pouvez aussi utiliser vos crédits-légumes

La chronique culinaire de Julie


Julie Harrison est nutritionniste de formation et abonnée à nos paniers bio depuis plusieurs années. Elle vous livre ses secrets culinaires pour savourer pleinement votre panier bio... 

Vous cuisinez? Un peu? Beaucoup? À la folie? Cuisiner soi-même est sans contredit l’une des meilleures manières de bien s’alimenter. Cuisiner soi-même, à base d’aliments frais et de beaucoup de légumes et de fruits est encore mieux. Cuisinez soi-même, à base d’aliments frais, biologiques et locaux…. c’est l’idéal!

Pâtes courtes express (pour les soirs pressés de semaine… parce que ça finit toujours par arriver!)

L’idée est toute simple : cuisiner un repas rapide, plein de légumes, en salissant le moins de vaisselle possible. Selon l’assistance visée (enfants difficiles, amis aventureux…) variez les légumes et les épices. Simple, simple, simple, je vous le promets.

Voici ma version de base (comfort food pour mes enfants) que je varie selon mon humeur et mon frigo :
Dans un grand chaudron, faites revenir dans l’huile un poireau coupé en demi-rondelles et de l’ail haché ou pressé. Ajoutez au fur et à mesure que vous les préparez du céleri, du fenouil, des carottes et des courgettes en petits dés (comme les courgettes cuisent plus vite on peut les ajouter en même temps que les pâtes ou même un peu plus tard). Faites cuire environ 5 minutes. Ajoutez ensuite 2T de pâtes courtes (le macaroni est particulièrement populaire chez moi), une boîte de tomates en dés, 1T d’eau et des herbes au goût (origan, thym, basilic, persil…). Couvrez et faites cuire 15 minutes. Vérifiez la cuisson des pâtes, salez et poivrez au besoin. Ajoutez 1T de lait, réchauffez un peu et dégustez… pas trop vite idéalement même si vous êtes pressés!

Variantes :
1- Faites cuire dans un peu d’huile 1lb viande hachée de la ferme Picardier (bœuf ou poulet) avant d’ajouter les légumes. Poursuivez la recette de manière identique pour un repas complet.
2- Ajoutez des légumineuses cuites (pois chiches ou haricots rouges) au moment d’ajouter les pâtes.
3- Gardez les mêmes quantités de tomates en dés et d’eau et éclatez-vous du côté des légumes… ajoutez des olives ou du pesto.
4- Expérimentez et faites cette recette avec des tomates fraîches…
5- Gratinez le tout!

Quelles sont vos attentes lorsque vous cuisinez? Honnêtement… sans mentir? Désirez-vous un souper parfait au niveau gustatif et visuel? Irréprochable au niveau nutritionnel? Qui saura plaire à TOUS sans exception? Qui respectera la recette à 100% et ressemblera à la photo incroyablement belle et parfaite du site internet, de la revue ou du livre de cuisine? La barre est souvent placée bien haute pour plusieurs.

Ce que je vous suggère :
- Expérimentez sans crainte (vous n’obtiendrez que très rarement un repas immangeable)
- Tolérez l’imperfection (ex. profitez de la texture moelleuse et fondante de la courgette trop cuite)
- Ne suivez pas trop les recettes (inspirez-vous d’elles et ensuite, ajustez selon vos goûts, votre panier de légumes et votre frigo)
- Partagez des repas potluck avec des amis et de la famille ou cuisinez en groupe (vous découvrirez une palette de saveurs, de recettes, d’habitudes, de préférences)
- Ayez du plaisir à cuisiner, manger, découvrir, partager, déguster
- Fiez-vous à votre instinct (sauf si votre instinct vous dit de frire tout ce qui vous tombe sous la main!)

Poisson blanc (ou autre) sur lit de poireaux

Le poisson est excellent pour la santé mais il peut aussi être surpêché, pêché avec des techniques désastreuses pour les écosystèmes marins, élevé en aquaculture de manière polluante, génétiquement modifié parfois… Comment s’y retrouver? Si le sujet vous intéresse vous pouvez consulter le livre Sauver la planète une bouchée à la fois de Bernard Lavallée pour une introduction sur le sujet. Pour une étude plus en profondeur consultez Notre mer nourricière : comment le poisson dans notre assiette détruit la planète de Taras Grescoe. Ces livres sont disponibles dans les bibliothèques municipales du réseau Laurentides.
De mon côté, je vous propose la recette suivante. Ajustez le temps de cuisson selon le poisson choisi.

Préchauffez le four à 425°F. Dans une grande poêle, faites revenir pendant 2-3 minutes dans de l’huile 2 Ã  3 poireaux en rondelles. Ajoutez de l’ail haché ou pressé (au moins 1 gousse), 1T de tomates hachées ainsi que des herbes séchées (herbes de Provence, origan, thym) et laissez mijoter un tout petit peu le temps de préparer la suite.

Si votre poêle est adaptée pour la cuisson au four, déposez sur le mélange poireaux-tomates 1/2lb à 3/4lb de poisson, 1/4T d’olives, poivrez et versez 1/4T de vin blanc sur le tout. Faites cuire de 10 à 15 minutes (ou moins selon la variété choisie) jusqu’à ce que la chair du poisson soit opaque et se défasse facilement à la fourchette. Servez sur du riz accompagné d’une salade croquante ou d’un autre légume de la ferme… vous avez amplement le choix n’est-ce pas!

Share
Forward to Friend
ferme aux petits oignons 515 Chemin de Brébeuf Mont-Tremblant, QC J8E 2E1 Canada
<<Email Address>>
se désinscrire de cette liste    mettre à jour ses préférences d'inscription 
Email Marketing Powered by Mailchimp