Copy
Cher(e)s Ami(e)s, Cher(e)s Collègues,
Bonne lecture et amitiés.
Patrick Landman
Président de STOP DSM
Dear Friends, Dear Colleagues,
Enjoy reading and friendly.
Patrick Landman
President of STOP DSM
LIEN POUR OUVRIR LA NEWSLETTER _ LINK TO VIEW THE NEWSLETTER
VIDÉO DU 4° DÉBAT

TDAH/ADHD

EEG for finding biomarkers or aid for diagnosis integration EEG with clinician's assesment?

L’EGG pour trouver des marqueurs biologiques ou pour aider au diagnostic, intégration de l’EGG avec la clinique ?

1) Integration of an EEG biomarker with a clinician’s ADHD evaluation

Results: Of 209 patients meeting ADHD criteria per a site clini- cian’s judgment, 93 were separately found by the multidisciplinary team to be less likely to meet criterion E, implying possible overdiagnosis by clinicians in 34% of the total clinical sample (93/275). Of those 93, 91% were also identified by EEG, showing a relatively lower TBR (85/93). Further, the integration method was in 97% agreement with the multidisciplinary team in the resolu- tion of a clinician’s uncertain cases (35/36). TBR showed statistical power spe- cific to supporting certainty of criterion E per the multidisciplinary team (Cohen’s d, 1.53). Patients with relatively lower TBR were more likely to have other conditions that could affect criterion E certainty (10 significant results; P ≤ 0.05). Integration of this information with a clinician’s ADHD evaluation could help improve diagnostic accuracy from 61% to 88%. Conclusions: The EEG-based assessment aid may help improve accuracy of ADHD diagnosis by supporting greater criterion E certainty.

TBR = THTA/BETA RATIO

1) Intégration d'un marqueur biologique EEG avec une évaluation diagnostique TDAH par un clinicien

Résultats: Parmi les 209 patients répondant aux critères du TDAH selon le  jugement du clinicien du site, 93 ont été trouvés séparément par l'équipe multidisciplinaire pour être moins susceptibles de satisfaire au critère E, ce qui implique un éventuel surdiagnostic chez les cliniciens dans 34% de l'échantillon clinique total (93/275 ). De ces 93, 91% ont également été identifiés par EEG, montrant un TBR relativement inférieur (85/93). En outre, la méthode d'intégration était en accord de 97% avec l'équipe multidisciplinaire dans la résolution des cas incertains du clinicien (35/36). Le TBR a montré un pouvoir statistique spécifique à la certitude du critère E par l'équipe multidisciplinaire (Cohen's d, 1.53). Les patients ayant une TBR relativement plus faible étaient plus susceptibles d'avoir d'autres conditions pouvant affecter la certitude du critère E (10 résultats significatifs, P ≤ 0,05). L'intégration de cette information avec l'évaluation du TDAH par un  clinicien pourrait aider à améliorer la précision diagnostique de 61% à 88%. Conclusions: L'aide à l'évaluation basée sur l'EEG peut aider à améliorer l'exactitude du diagnostic de TDAH en soutenant une plus grande certitude sur le critère E.



2) TBR = THTA/BETA RATIO - Criterion E of DSM 5 = Symptoms better explained by another condition?


Conclusions: The novel application of EEG-based classification methods presented here can offer significant benefit to the clinician by improving both the accuracy of initial diagnosis and ongoing monitoring of children and adolescents with ADHD. The most accurate possible diagnosis at a single point in time can be obtained by the age-specific classifiers, but the age-independent classifiers are also useful as they enable longitudinal monitoring of brain function.

2) TBR= RATIO ONDES THETA/BETA - Critère E du DSM 5 : Les symptômes mieux expliqués par une autre pathologie ?

Conclusions : La nouvelle application des méthodes de classification à base d'EEG présentées ici peut offrir un avantage significatif au clinicien en améliorant à la fois la précision du diagnostic initial et la surveillance continue des enfants et des adolescents atteints de TDAH. Le diagnostic le plus précis possible à un moment donné peut être obtenu par les classificateurs spécifiques à l'âge, mais les classificateurs indépendants de l'âge sont également utiles car ils permettent une surveillance longitudinale de la fonction cérébrale


PRÉVALENCE DU TDAH / PREVALENCE OF ADHD

Conclusions: Approximately 2 million more U.S. children/adolescents aged 4 to 17 years had been diagnosed with ADHD in 2011, compared to 2003. More than two-thirds of those with current ADHD were taking medication for treatment in 2011. This suggests an increasing burden of ADHD on the U.S. health care system. Efforts to further understand ADHD diagnostic and treatment patterns are warranted. J. Am. Acad. Child Adolesc. Psychiatry, 2014;53(1):34–46.

Conclusions : Environ 2 millions d'enfants américains / adolescents supplémentaires  âgés de 4 à 17 ans avaient reçu un diagnostic de TDAH en 2011 par rapport à 2003. Plus de deux tiers de ceux atteints d'un TDAH actuel prenaient des médicaments comme traitement en 2011. Cela suggère un que le TDAH est un fardeau croissant pour le système de santé américain. Les efforts visant à mieux comprendre les schémas de diagnostic et de traitement du TDAH sont justifiés. J.Am.. Acad. Child Adolesc. Psychiatry, 2014; 53 (1): 34-46.


TORNADO PROGRAM / PROGRAMME TORNADO

Cooperation between psychiatrists and general practionners / Coopération entre psychiatres et généralistes.

Background: Implementation of clinical guidelines for diagnosis and treatment of attention deficit hyperactivity disorder (ADHD) in children and adolescents is a challenge in practice due to insufficient availability of mental health specialists and lack of effective cooperation with primary care physicians. The Tornado program aims to reduce time between referral and start of treatment in eligible patients. This study aims to assess the effectiveness and efficiency of this program.

Contexte : La mise en œuvre des directives cliniques pour le diagnostic et le traitement du trouble déficitaire de l'attention et de l'hyperactivité (TDAH) chez les enfants et les adolescents est un défi dans la pratique en raison de la disponibilité insuffisante de spécialistes de la santé mentale et du manque de coopération efficace avec les médecins de soins primaires. Le programme Tornado vise à réduire le temps entre le renvoi et le début du traitement chez les patients éligibles au diagnostic. Cette étude vise à évaluer l'efficacité et l'efficience de ce programme.


Newsletters depuis janvier 2016 : CLIQUER ICI puis "PAST ISSUES".
Newsletters since january 2016: CLICK ON THIS then on "PAST ISSUES".
Lettre d'information réalisée pour Stop DSM par 1001 Cordes






This email was sent to <<Email Address>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Hop la · No · Paris 75011 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp