Copy
View this email in your browser
Dans ce contexte incertain, nous continuons à vous adresser la toute jeune newsletter Climatico. La pandémie va bouleverser nos quotidiens durant de longues semaines, des mois sans doute. Cette crise présente également une opportunité, individuelle et collective, personnelle et professionnelle, pour se recentrer sur l’essentiel, remettre en question nos modes de vie. Mais aussi découvrir notre capacité de changement et s'informer sur la crise climatique différemment.
Bonne lecture !


Coronavirus et climat : quels rapports ? 

Le virus du COVID-19 et le changement climatique entretiennent des liens potentiellements étroits : ils suscitent tous deux des crises dangereuses pour l'humanité. Mais le premier bénéficie d'une communication et de moyens dont le second aurait bien besoin manque cruellement.

6 étapes pour devenir pro du climat


Pas de temps de transport, et pas de pause-café entre collègues : le confinement vous laisse du temps pour enfin tout comprendre sur les enjeux climatiques. Ou pour les transmettre à vos proches. Climatico vous propose une petite sélection des ressources sur le sujet.
 

Les renouvelables provoquent un choc déflationniste sur l'énergie


L'Arabie Saoudite a surpris le marché du pétrole en annonçant une augmentation de importante de sa production de barils. Pour Mark Lewis, responsable de la recherche sur l'investissement socialement responsable de BNP Paribas, le royaume prend en compte l'impact déflationniste des énergies renouvelables, et préfère écouler ses stocks avant que la demande ne disparaisse.


Manchester s'investit sérieusement sur le climat


Ancienne ville industrielle, la ville du Nord-Ouest de l'Angleterre poursuit sa mue plus rapidement que d'autres en faveur du climat. En plus d'objectifs ambitieux, elle tente aussi d'adapter son territoire à des inondations croissantes en construisant un vaste "parc éponge".
 

Le marché noir des gaz réfrigérants cible les PME

L'UE se félicite d'avoir interdit une partie des gaz fluorés à très fort effet de serre de son territoire. Problème : ils rentrent sous le manteau, notamment par les frontières poreuses de l'Est, pour terminer dans les circuits de climatisation des voitures.

Les bons liens du climat

 
Quid de l'après coronavirus ? Et quelle relance ? Les investissements bas carbone seront plus nécessaires que jamais pour remettre l’économie d’aplomb, selon le WRI.

En pleine crise du Covid-19, les affaires - judiciaires- continuent : une troisième plainte a été déposé contre une agence de notation : elle vise l’agence de soutien à l’export britannique, UK Export Finance, et a été déposée par Global Witness. Elle reproche à l’agence ses soutiens à des entreprises qui interviennent dans les énergies fossiles.

Les sciences sociales se sont penchées au chevet du développement durable, pour en conclure, dans une étude internationale fondée sur une longue enquête auprès de scientifiques et de politiques à laquelle a participé le CNRS, que la planète entrait dans une période critique en cette année 2020. Une conclusion prémonitoire ?

Grâce à des modèles utilisant des données satellitaires, une collaboration internationale impliquant le LSCE montre que le verdissement de la Terre, à l'œuvre depuis quarante ans, aurait modéré le réchauffement global de 0,2 à 0,25°C. 

De quoi justifier l’action du Comité des Régions de l’Union européenne, qui proteste contre la déforestation rampante et propose que l’UE se dote d’une nouvelle loi pour protéger ses forêts qui abritent aussi une précieuse biodiversité

 
 
 
Cette newsletter vous a été transférée ? Pour s'inscrire c'est par ici
Copyright © 2020 Climatico, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.

Email Marketing Powered by Mailchimp