Copy
View this email in your browser
Bonjour <<Prénom>>

Où s’arrête la liberté face à l’urgence climatique ?
C’est une question qui se pose face aux violentes réactions suscitées par les propositions de la Convention citoyenne pour le climat. Alors même que la température dépasse les 38° en Arctique en ce mois de juin, de nombreuses voix, notamment à droite, ont associé ces propositions pour la protection du climat à une forme d'écologie punitive et liberticide. La bonne nouvelle, c’est que cette convention a lancé un vrai débat, le climat obtenant même, une fois n’est pas coutume, la Une du Figaro et de la plupart des quotidiens nationaux.

Sur le fond, comme l’a déjà régulièrement rappelé Michelle Bachelet, représentante des droits de l’homme de l’ONU, le climat est aujourd’hui la principale menace sur les droits de l’homme, 40 % des guerres civiles découlant de dégradations de l’environnement. Un argument de poids face aux défenseurs de la liberté de polluer.
 

Les idées de la Convention citoyenne reflètent celles des Français


Les 149 propositions des citoyens suscitent le débat. Elles reflètent pourtant l’opinion globale des Français sur le climat.
 

Comment faire d'une friche industrielle un creuset de biodiversité


Compost, ferme florale : sous l'égide du département et de la ville, un collectif transforme d'ancien terrains pollués en laboratoire d'agriculture urbaine et de biodiversité à l'Ile-Saint-Denis.
 

Christian de Perthuis : "La crise sanitaire pourrait accélérer la transition énergétique"


Le recul des émissions de Co2 cette année est du jamais-vu dans l'histoire, souligne le fondateur de la Chaire Economie du Climat qui n'anticipe pas de rebond majeur des émissions. Il appelle à intégrer le coût de la destruction du vivant dans nos systèmes économiques.


Une start-up calcule l'empreinte carbone des bâtiments


Les outils de Vizcab calculent l’impact carbone d’un bâtiment sur tout son cycle de vie et permettent aux professionnels d'anticiper la réglementation environnementale RE 2020.
 

Les intercommunalités, rouages clés de la résilience territoriale


Suite à la crise sanitaire, la Fabrique Ecologique prône plus de décentralisation face aux enjeux écologiques.
 
Cette newsletter vous a été transférée ? Pour s'inscrire c'est par ici

En bref

  • L'aérien continue de faire couler de l'encre : pendant qu'Air France défend les trajets aériens bradés, l'Autriche les interdit. Les vols à moins de 40 euros seront désormais proscrits au départ de l'Autriche. (Le Parisien)

  • La relance est une opportunité unique pour réduire les émissions de CO2 : c'est l'avis du FMI et de l'AIE, qui proposent un nouveau scénario énergétique durable dans un rapport (AIE)

  • Le Parlement européen a définitivement adopté les propositions de "taxonomie verte" qui proposent une définition des investissements responsables en Europe (Commission européenne)  

  • Il a aussi validé à une majorité écrasante la création d'une commission d'enquête sur le transport des animaux. C'est la première fois que le Parlement européen ouvre une enquête sur un sujet environnement, pour la plus grande satisfaction du groupe des Verts.(Parlement européen)

  • Le Vatican demande expressément à ses fidèles de retirer leur argent des énergies fossiles - mais aussi des armes (Reuters)

  • Pour mieux accompagner les citoyens, collectivités locales et entreprises dans leur transition écologique, l'Ademe lance une plateforme ad hoc. (Ademe)

  • Pas sûr que cela suffise à lui refaire une virginité environnementale, mais Amazon crée un fonds de 2 milliards de dollars dédié à l'économie zéro carbone.(Le Figaro)

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Quiz climat et vie professionnelle
Copyright © 2020 Climatico, All rights reserved.

Un message ? C'est par ici : redaction@climatico.fr




Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.

Email Marketing Powered by Mailchimp