Copy
Union Presse
29/09/2016
L’ÉVÉNEMENT
Un média puissant
photo Gaël Kerbaol
-
La presse reste
un média puissant
. 95 % des Français lisent la presse chaque mois
L’ACPM (L’Alliance pour les chiffres de la presse et des médias) a publié le 19 septembre One 2015-2016, l’audience de la presse en France de juillet 2015 à juin 2016. Où il apparaît que 95 % de la population française déclare lire la presse papier chaque mois, soit 49,6 millions de lecteurs. Commentaire de l’ACPM : “La presse française est un média puissant.”
 

. Les femmes et les possesseurs
de tablettes lisent plus

Les Français lisent en moyenne 5,5 titres différents. Les femmes, avec 5,9 titres papier lus en moyenne, se démarquent de l’ensemble. Les possesseurs de tablettes, avec 5,6 titres, lisent également plus que la moyenne. Les ultra-mobiles, possesseurs de smartphones et tablettes, avec 5,5 titres, lisent autant que la moyenne.
 
. Près d’un Français sur 4 lit chaque jour
un quotidien et un magazine

Chaque jour, 61 % de la population âgée de 15 ans et plus lit au moins un titre de presse, soit 31,9 millions d’individus. Ils sont ainsi 45 % (23,6 millions) à lire au moins un magazine par jour et 39 % à lire au moins un quotidien. 23 % lisent chaque jour à la fois un quotidien et un magazine, soit près d’un Français sur 4. Hormis la presse TV, majoritairement consultée au domicile (95 %), plus du tiers des lectures (37 %) se font hors du domicile.
 
. Des Français de plus en plus connectés
L’équipement en smartphones et tablettes affiche une progression continue. Ce sont ainsi 33 millions de Français qui sont équipés d’un smartphone (63 %), et plus d’un Français sur deux est possesseur d’une tablette (27 millions). Le taux d’ultra-mobiles est également en hausse : 40 % des Français possèdent à la fois un smartphone et une tablette, contre 37 % en 2015.
 
. Presse payante française, l’essor du numérique
Avec plus de 3,3 milliards d’exemplaires diffusés, la presse française payante présente une évolution de -2 % par rapport à l’année 2015, ce qui représente une baisse de 67 millions d’exemplaires. Dans le même temps, les versions numériques poursuivent leur progression à +1,2 % versus 2015, soit +174 millions de visites supplémentaires pour atteindre le total de 14,2 milliards de visites. Cette croissance numérique se constate sur l’ensemble des familles de la presse française.
Votre commentaire
L'officiel
FOCUS
Simplissime
Simplissime, le graal
des livres de cuisine
. Déjà 310 000 exemplaires vendus
Le 2 septembre 2015, Jean-François Mallet faisait paraître chez Hachette Pratique un livre de cuisine d’un nouveau genre baptisé Simplissime (19,95 €). Sa recette, selon les mots de l’auteur : “Ce livre est aussi simple qu’un mode d’emploi de montage de meuble suédois : 2 à 6 ingrédients présentés en photos, un texte en quelques lignes ; il n’y a plus qu’à laisser cuire... c’est prêt !” Cet ouvrage s’est écoulé à plus de 310 000 exemplaires selon GfK, un score qui a tiré à lui seul le marché des livres Cuisine vers le haut, marché qui enregistre une croissance pour la première fois depuis deux ans.
. Le marché des livres de cuisine redessiné
Selon Livres Hebdo, “En quelques mois, le livre de Jean-François Mallet est parvenu à redessiner le marché des livres de cuisine, contribuant à déloger Marabout pour y installer son éditeur, Hachette Pratique. L’onde de choc a atteint toute la production, asséchée dans ses thématiques comme dans sa forme. Cuisine simple et présentation en “packshot” (sur la page de gauche, les ingrédients et sur celle de droite, la photo de la recette finie) dominent largement les programmes éditoriaux de 2016”.
Votre commentaire
Yo-Kai
ILS L'ONT DIT
Stéphane Pallez
Stéphane Pallez
Pdg de FDJ
photo Philippe Pérez Castano
“Les mises sur Internet sont en croissance de 10 % mais 96 % de nos ventes viennent toujours du réseau de proximité, qui reste très dynamique. L’heure est à la combinaison et à l’enrichissement du réseau physique par les services numériques. Nous avançons sur cette voie et visons 20 % de “ventes numérisées” en 2020. Nous avons lancé, il y a un an, un système de préparation de jeu de paris sportifs sur smartphone, avant enregistrement en point de vente. Cette application connaît un succès remarquable. “Parions Sport” représente déjà 20 % des ventes de paris sportifs. Et nos détaillants sont demandeurs parce qu’elle permet de simplifier la prise de paris et de fluidifier les flux de clientèle.”
Paru dans Les Échos le 23 septembre
Votre commentaire
Fabrice Piault
Fabrice Piault
Rédacteur en chef
de Livres Hebdo
photo Olivier Dion
“On peut se féliciter de voir chaque année dans le “Palmarès Livres Hebdo des romans de la rentrée littéraire préférés des libraires” des valeurs établies côtoyer de vraies découvertes. Au palmarès 2016 des romans français, les libraires ont placé en tête Laurent Gaudé (…). Le plébiscite dont bénéficie Henning Mankell au palmarès étranger couronne aussi, un an après sa mort, un auteur dont la librairie a toujours soutenu la carrière.”
Éditorial “Le goût des libraires” paru dans Livres Hebdo le 23 septembre
Votre commentaire
 
Le saviez-vous ?
Strator
myBecharge, par Strator
Depuis le mois de septembre, les commerçants équipés d’une solution Strator peuvent proposer un service de rechargement de téléphones mobiles prépayés vers 120 pays adhérents, du Maroc au Congo, en passant par le Brésil et la Chine. Proposées au tarif de 5, 10 et 25 euros, ces recharges permettent aux consommateurs d’envoyer du crédit téléphonique vers un numéro de téléphone mobile prépayé, situé à l’étranger. Pas besoin de se soucier de l’opérateur du téléphone à recharger. Ce service, proposé en exclusivité par Strator, s’adresse à toutes les personnes ayant des proches à l’étranger. Mode d’emploi pour le client : après avoir acheté une recharge myBecharge, il se rend sur le site www.mybecharge.com et indique le numéro du destinataire ; il choisit ensuite le montant qu’il désire envoyer ; puis il introduit le code myBecharge : le téléphone de son destinataire est rechargé instantanément.
Votre commentaire
Kiosque parisien
Une nouvelle génération
de kiosques à Paris
Entre l’été 2017 et l’été 2019, 360 kiosques seront remplacés dans la capitale. Mediakiosk prend en charge ce chantier pour un coût de 52,4 millions d’euros. Objectif : dynamiser les ventes de presse. Les nouvelles structures permettront aux clients d’accéder directement aux journaux et aux magazines. À l’intérieur des 100 kiosques générant le plus de flux, une borne servicielle sera installée, permettant d’accéder à des services numériques, comme une billetterie culturelle. À noter : une centaine de kiosques bénéficieront de deux partenariats : celui avec Presstalis permettra d’accéder à l’application Zeens, celui avec La Poste de disposer d’une boîte aux lettres. Grâce à une vitrine réfrigérée, les kiosquiers pourront vendre des boissons fraîches. Ils pourront aussi développer une activité point relais. Enfin, Mediakiosk va porter l’informatisation des 360 kiosques, alors que seuls une vingtaine sont informatisés dans la capitale aujourd’hui.
Votre commentaire
Message envoyé à kautret@undp.fr · Pour se désabonner de cette newsletter, cliquez-ici.
Union Presse 16 Place de la République Paris 75010 France