Copy
Rustica Spécial Lune
Union Presse
 
28/01/2016
Rustica
L’ÉVÉNEMENT

-
.+5,4 % de chiffre d’affaires en 2015
FDJ a enregistré l’an passé une croissance de 5,4 % de ses ventes, à 13,7 milliards d’euros (soit plus de 700 millions d’euros de ventes additionnelles !). Un bon score pour la première année de Stéphane Pallez à la tête de la Française des Jeux. Certes, en 2014 la hausse était déjà de 5,2 %, mais elle s’expliquait par la tenue de la Coupe du monde de football.

. +8 % de rémunération par magasin
En 2015, la rémunération du réseau de FDJ (31 900 points de vente présents dans 11 500 communes) a atteint 690 millions d’euros, soit 21 600 euros par point de vente en moyenne (+8 %). “Il reste le premier réseau de proximité de France, même s’il continue à pâtir de difficultés sectorielles dans la presse et le tabac”, indique le communiqué de FDJ.

. Jeux à gratter en hausse
Les jeux à gratter représentent 46 % des ventes totales de FDJ. La gamme illiko a passé la barre des 6 milliards pour atteindre 6,3 milliards de ventes (+9,6 %). La vingtaine de tickets de grattage, pérennes ou éphémères, qui s’appuient sur une actualité ou une thématique, ont séduit 18,6 millions de clients. Cette forte croissance s’explique par des lancements innovants comme “Koh Lanta” (partenariat TF1), “Miel d’or“ (reprise d’un jeu à succès sur fdj.fr) ou “Solidaires pour un monde meilleur” (jeu en faveur de l’environnement et de WWF lancé pour la Cop21).

. Jeux de tirage en baisse
Le Loto, Euro Millions, Keno… et les jeux de tirage express, qui représentent 37 % des ventes, ont vu leurs ventes baisser de 2,7 % en 2015. À noter : Amigo, qui représente l’essentiel de la gamme de jeux de tirage express, progresse de 1,9 %. Euro Millions affiche le plus mauvais score (-11 %).

. Les paris sportifs confirment leur succès
En croissance de 14 %, les paris sportifs représentent 17 % des ventes. La mise moyenne hebdomadaire est de 13,2 euros. Les paris sportifs ont plus progressé dans les 25 880 points de vente (+14 %) qu’en ligne (+10 %). Comme Stéphane Pallez l’a indiqué au Figaro, “C’est un marché en développement. Seulement 7 % des Français font des paris sportifs, contre 12 % des Européens en moyenne.” L’Euro de football, programmé en France du 10 juin au 10 juillet 2016, devrait encore attirer de nouveaux joueurs chez les marchands de journaux…

. Les investissements dans le réseau
Dans le cadre du projet stratégique FDJ 2020, 23 000 nouveaux terminaux de prise de jeu ont été installés en 2015 pour numériser le réseau physique. D’ici à 2020, FDJ aura investi 180 millions d’euros dans la numérisation des points de vente.
Votre commentaire
FOCUS
Le PMU résiste
. -1,8 % de chiffre d’affaires en 2015. Après une baisse de 4,1 % en 2014, qui avait entraîné le chiffre d’affaires sous la barre des 10 milliards d’euros, le PMU a enregistré en 2015 un repli de 1,8 %, à 9,8 milliards d’euros. Les paris hippiques, en baisse, représentent toujours plus de 90 % de ses recettes. Les paris sportifs dans les points de vente (monopole de FDJ), qui connaissent une croissance à deux chiffres, pourraient avoir détourné des joueurs des champs de course. Sur les paris sportifs en ligne, le PMU affiche d'ailleurs une croissance de 3,6 %, à 236 millions d’euros.

. Plan PMU 2020. Pour redresser son activité, PMU continue à moderniser ses points de vente en les adaptant aux différents types de clientèle (turfistes aguerris, néophytes et parieurs pressés). 2 500 magasins ont déjà été transformés en 2015 et 3 000 le seront en 2016, sur un total de 12 800. Les plus importants sont équipés de bornes et d’écrans tactiles. Selon une déclaration au Figaro de Xavier Hürstel, pdg du PMU : “Nous avons lancé l’appli My PMU qui permet aux clients d’obtenir plus d’informations (cotes en direct, géolocalisation du point de vente le plus proche… C’est un projet dans lequel nous investissons une centaine de millions d’euros sur trois ans. C’est un succès : les premiers établissements rénovés enregistrent une activité supérieure aux autres. Par ailleurs, nous venons de lancer un programme de fidélité récompensant les parieurs. Enfin, nous allons proposer cette année un nouveau pari.” En outre, l’opérateur ouvre de nouveaux établissements entièrement voués aux paris hippiques, les PMU City – déjà au nombre de 17 –, en particulier dans les zones des grandes agglomérations où le PMU est absent.
Votre commentaire
La Marche de l'histoire
ILS L'ONT DIT
Jean-Paul Lubot
Jean-Paul Lubot
Directeur général délégué du groupe Marie Claire
“Le nouveau Marie Claire sort le 4 février, avec cette signature : “L’esprit et le style”. Le magazine se veut plus coloré, plus vivant et plus dans l’actualité. Les numéros datés mars, avril et mai seront soutenus par une campagne d’affichage Insert (3 500 faces) et 200 dos de kiosque. Le 3 février, Cosmopolitan aura également fait peau neuve pour mieux accompagner les femmes trentenaires, de plus en plus connectées mais qui ont besoin du papier pour s’y retrouver dans l’avalanche d’informations véhiculées par Internet.”
Votre commentaire
Daniel Panetto
Daniel Panetto
Président de l'UNDP
 
“Basé sur Presse 2000 notre système de réglages, qui s’appuie aujourd’hui encore sur le seul historique des ventes, a vécu. Les problèmes d’approvisionnement de l’été 2015 l’ont hélas à nouveau démontré. Un changement est indispensable ! Choisi par la profession, l’outil APS a fait ses preuves dans nombre de secteurs d’activité. Je fais confiance aux experts pour l’adapter aux spécificités de la presse, même si cela est complexe.”
Votre commentaire
 
Le saviez-vous ?
Le manga en hausse
En 2015, les ventes de mangas (bande dessinée japonaise) ont bondi de 8,3 % en valeur et de 6,5 % en volume, avec pas moins de 12,4 millions d’exemplaires vendus (Source : Institut GfK). “On note une croissance similaire sur le marché de la BD franco-belge qui, même en retirant le dernier Astérix, a progressé de 8 %”, a indiqué Sébastien Rouault, chef du groupe Livre chez GfK, au Figaro. Alors que les vieilles séries de mangas s’essoufflent, L’Attaque des Titans (Pika) s’est écoulé à 400 000 exemplaires en 2015 ! Cette série est désormais la quatrième du marché. Les adolescents sont aussi séduits par les jeux de massacre qui les confrontent à un environnement hostile : la saga King’s Game (Ki-oon) a ainsi atteint les 600 000 ventes depuis 2013.
Votre commentaire
Jouet
La collection Star Wars Abatons
Panini France
Le jouet tiré par les licences
Le dernier volet de la saga Star Wars a profité au marché du jouet en 2015, générant 88 millions de chiffre d’affaires, selon Le Figaro. À Noël, il a gagné la première place des licences, devant La Reine des Neiges. Lego, qui a généré 70 % des ventes de jouets traditionnels sous licence Star Wars, est l’un des grands gagnants de l’année. Les licences, Star Wars et La Reine des Neiges en tête, n’avaient pas occupé une telle place (24 % de part de marché) depuis longtemps. Elles ont permis au marché du jouet d’enregistrer sa meilleure performance depuis 2011 (+3,4 % en 2015). Les catégories de jouets plus traditionnelles ont aussi été plébiscitées : +66 % pour les pâtes à modeler et sables à sculpter, +26 % pour les jeux culinaires et +11 % pour les jeux de société.
Votre commentaire
Message envoyé à kautret@undp.fr · Pour se désabonner de cette newsletter, cliquez-ici.
Union Presse 16 Place de la République Paris 75010 France

Rustica