Copy
express
express
Union Presse
 
10/03/2016
Express
L’ÉVÉNEMENT
Daniel Panetto
Daniel Panetto,
président de l'UNDP


Photo Philippe Pérez-Castano
-
En direct du congrès
de l'UNDP
L’UNDP tient congrès du 8 au 10 mars. Son président, Daniel Panetto, s’exprime devant les 150 représentants de ses adhérents et l'ensemble de la profession (pouvoirs publics et Conseil supérieur, éditeurs, messageries, dépositaires…) réunis à cette occasion.

. Le nombre de points de vente
En 2015, le réseau a perdu 989 points de vente (-3,8 %). Cette baisse affecte tous les segments (indépendants, adhérents à une enseigne, grande distribution…). Les magasins indépendants les plus touchés sont ceux totalisant moins de 4 mètres linéaires au sol avec moins de 20 000 € de ventes de presse annuelles ou moins de 170 € de commission par mois. Commentaire de Daniel Panetto : “Cette érosion est-elle due à la floraison de magasins à offre réduite, les PVC, dont beaucoup disparaissent ? Ou bien au fait que le client est plus attiré par une offre large, dans un environnement haut de gamme ? Quoi qu'il en soit, je relativise cette baisse, au risque de paraître trop optimiste : ce n’est pas un signe avant-coureur de la mort du commerce de presse. L’ensemble du commerce de proximité, de centre-ville en particulier, est confronté à cette problématique, avec des loyers de plus en plus chers. C’est pourquoi l’UNDP sensibilise les collectivités locales. Une table ronde sur ce sujet est programmée le 10 mars pour trouver des solutions ou une stratégie à ces problématiques d’aménagement du territoire.” À noter : les marchands de journaux indépendants représentent toujours 76 % des magasins de presse et cette part est stable depuis une décennie.
 
. Les ventes de presse
Toutes messageries et produits confondus (presse, hors-presse…), les ventes dans le réseau ont baissé de 4,8 % en 2015. Le volume d’affaires a atteint 1 milliard 750 millions d’euros (hors PQR). “Cette perte de valeur s’explique en partie par les 3,8 % de points de vente perdus. Le volume d’affaires Messageries moyen par magasin affiche en effet seulement un retrait de 1 %.  Idem pour notre observatoire UNDP-Devlyx, qui regroupe 4 000 points de vente informatisés réalisant 25 % du chiffre d’affaires du réseau : la baisse est contenue à 1,8 %. L’activité presse dans nos magasins ne plonge pas. Et les autres activités, dont le livre, restent dynamiques.”
 
. Rémunération
2015 aura été la première année du dispositif de hausse de la rémunération des spécialistes de la presse. “Ses effets seront plus perceptibles en 2016, une fois la période de basculement en termes de critères terminée. Pour consolider notre activité économique, nous avons la responsabilité collective de mener ce plan à terme, jusqu’en 2017. La profession s’y est engagée, elle ne peut pas reculer”, a averti Daniel Panetto. Bonne nouvelle : les personnalités présentes au Congrès ont confirmé cet engagement sans ambiguïté.
 
. Accompagnement commercial
Face à la profession, le président de l’UNDP a indiqué : “Une part non négligeable du réseau indépendant ne bénéficie pas d’accompagnement commercial. Trop de magasins ne reçoivent pas d’affichage et n’ont pas la possibilité de participer à des opérations promotionnelles. Il y a là des potentiels de développement que j’invite les éditeurs à exploiter. Appuyez-vous sur votre réseau spécialiste, tout votre réseau ! Quant au SIC (système d’information commun), il doit permettre le renouveau du dialogue commercial, directement entre éditeurs et marchands de presse.
Votre commentaire
FOCUS
Veggie
Veggie !, un nouveau titre Cuisine
. Le premier magazine végétarien français. Le 4 mars, Les Éditions Hubert Burda Media, qui éditent Saveurs, Esprit d’ici, Jardin d’ici et Cuisine d’ici lancent Slowly Veggie !, le premier magazine végétarien en France. Hubert Burda Media renforce ainsi son positionnement dans l’univers de la presse Gastronomie et Art de vivre.
 
. La cible. Veggie ! ne s’adresse pas uniquement aux végétariens, mais “à des femmes et des hommes qui cherchent des recettes simples, gourmandes et végétariennes pour renouveler leur cuisine de tous les jours”, précise Sylvie Gendron, directrice de la rédaction. Veggie ! cible les jeunes actifs urbains. Outre les recettes, ils y trouveront toute l’actualité Cuisine du moment : lieux de vie, bons plans…
 
. À côté de Marmiton. Vendu 4,95 euros, ce bimestriel de 132 pages (codif. M01258) a été mis en place à 65 000 exemplaires. Il trouvera sa place dans le linéaire Gastronomie, à côté de Marmiton.
Votre commentaire
ILS L'ONT DIT
Véronique Faujour
Véronique Faujour
Présidente de MLP
“Ce sont 5 000 points de vente qui ont fermé depuis cinq ans, donc 1 000 par an en moyenne. (…) Ce sont surtout les petits et les moyens points de vente qui ont mis la clé sous la porte. Ce qui est inquiétant, c’est qu’ils ne se trouvent pas en zone rurale mais dans les grandes agglomérations. (…) 20 % des points de vente qui ont fermé se situent en Ile-de-France et on atteint 40 % avec les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Paca. Nous avons un problème pour faire vivre des structures dans des lieux où le loyer est trop cher et où l’activité n’arrive plus à faire vivre ceux qui en vivaient jusqu’à présent.”
Votre commentaire
Bruno Bich
Bruno Bich
Président du conseil d'administration de Bic
“La force cachée de Bic, c’est la technologie. C’est ce savoir-faire qui nous permet de proposer 3 kilomètres d’écriture pour moins de 30 centimes, ou un briquet et ses 3 000 allumages pour 1,50 euro. Les briquets chinois sont moins chers, mais ne dépassent pas les 800 flammes. Notre ambition, c’est la constance de la qualité pour le meilleur prix. Pour que le client revienne, il faut qu’il soit content le jour où il achète nos stylos, nos briquets, nos rasoirs… mais qu’il soit aussi content de la dernière fois où il les a utilisés.”
Votre commentaire
 
Le saviez-vous ?
Consommation
La consommation des ménages résiste
Malgré l’incertitude sur la conjoncture économique mondiale, la France semble plutôt bien résister selon Les Échos daté 29 février. La consommation a même progressé de 0,6 % en janvier, selon l’Insee. Grâce à la chute du prix du pétrole et donc des carburants, les Français voient leur pouvoir d’achat augmenter. Sur un an, le coût de l’énergie pour les ménages a reculé de 6,8 % en février. Mais ce même mois, le moral des ménages a chuté de 2 points : “ils sont nettement moins nombreux qu’en janvier à considérer qu’il est opportun de faire des achats importants”. Ils sont aussi moins optimistes sur le niveau de vie futur en France. Surtout, leurs inquiétudes vis-à-vis du chômage se sont renforcées. La chute des indices boursiers depuis le début de l’année a sans doute joué un rôle dans cet accès de faiblesse, même si les actifs financiers représentent à peine 30 % du patrimoine des ménages dans l’Hexagone.
Votre commentaire
New Day
Un nouveau quotidien payant en Europe
L’éditeur du Daily Mirror, quotidien britannique populaire diffusé à plus de 800 000 exemplaires, lance un nouveau quotidien baptisé New Day. C’est une première au Royaume-Uni depuis le lancement de The Independent voilà trente ans. New Day est diffusé dans 40 000 points de vente depuis le 29 février, au prix de 40 pence (environ 50 centimes).  Il vise un lectorat grand public d’âge moyen, en particulier les femmes. “Plus d’un million de personnes ont cessé d’acheter un journal au cours des deux dernières années, mais nous pensons que beaucoup d’entre elles peuvent être reconquises si on leur propose le bon produit”, a expliqué Simon Fox, le patron de Trinity Mirror. New Day sera rentable avec une diffusion comprise entre 200 000 et 300 000 exemplaires par jour.
Votre commentaire
Message envoyé à kautret@undp.fr · Pour se désabonner de cette newsletter, cliquez-ici.
Union Presse 16 Place de la République Paris 75010 France

express
express