Si vous éprouvez de la difficulté à lire ce courriel, cliquez ici
ACEF Basses-Laurentides
NOVEMBRE 2013
Campagne de prévention à l'endettement
Relevez le Défi Crédit !
Les consommateurs sont invités à poser des gestes concrets pour s’attaquer au virus du crédit et développer de bonnes habitudes de consommation. Ainsi, sous le thème Combattez la fièvre du crédit, la 10e campagne met à nouveau au défi la population.
Lire la suite
Téléphones cellulaires : de nouvelles règles
TOUT SUR VOS DROITS
À partir du 2 décembre, de nouvelles règles entrent en vigueur :
  • pas de frais de résiliation après 2 ans;
  • une période d'essai de 15 jours;
  • déverrouillage après 90 jours;
  • des contrats intelligibles;
  • Lire la suite
Rapport d'activités 2012-2013
UNE ANNÉE DE VISIBILITÉ !
  • Nouveau site internet
  • Célébration de nos 40 ans
  • Dévoilement des résultats de l'enquête sur les spéciaux en épicerie
  • Nombre record d'ateliers
  • Plusieurs apparitions à la télévision
  • Lire la suite
L'ACEF A BESOIN DE BÉNÉVOLES
Vous avez un peu de temps et vous désirez faire du bénévolat pour une bonne cause ? L'ACEF a besoin de vous à l'accueil et au comité de citoyens vigilants. Joignez une équipe humaine !
Pour plus de détails
J’ai des dettes
Mes droits
en consommation
Bien gérer ses
finances
personnelles
Dossier en défense
des droits
Centre
de référence
Devenir bénévole
Devenir membre
SAVIEZ-VOUS
QUE?
Un commerçant n’a pas le droit d’indiquer de date d’expiration sur une carte prépayée, comme une carte-cadeau. Tant que la carte n’est pas utilisée, le montant déboursé pour l’obtenir ne pourra jamais être « perdu » en raison d’une date d’expiration.
Plus de détails
Le truc du mois

Pour vos cadeaux : 

  • offrez du temps plutôt qu’un article
  • confectionnez-les vous-même
  • faites des échanges de cadeaux
  • fixez-vous un montant par cadeau
  • épargnez chaque mois pour votre budget cadeaux
  • Achetez les cadeaux de Noël tout au long de l'année
Vous avez reçu ce courriel puisque vous êtes inscrit sur notre liste d’abonnés.
Si vous préférez ne plus recevoir ce bulletin, cliquez ici pour vous désabonner.